PARTAGER

Initiateur de l’Open féminin de tennis de Dakar, Daouda Ndiaye peine encore à boucler le budget d’organisation de 17 millions Cfa. Pour combler le gap d’ici la période prévue (13 au 19 novembre prochain), l’ancien numéro un du tennis sénégalais ne pourra pas compter sur le ministre des Sports, Matar Ba, dont il dit n’avoir aucune nouvelle.
«Nous avons le soutien de la Fédération sénégalaise de tennis. Le budget n’est pas totalement bouclé. J’ai lancé un appel au ministre des Sports (Matar Ba). Il sait ce qu’il doit faire. Le budget n’est pas totalement bouclé, mais malgré tout je me suis engagé, moi, la Fédération et les autres à organiser ce tournoi», a insisté M. Ndiaye.
Une sortie qui a poussé le président de la Fédération sénégalaise de tennis, Issa Mboup, à prendre la défense de la tutelle pour préciser que «l’arbitrage budgétaire du ministère des Sports ne prévoyait pas de prendre en charge l’Open féminin de Dakar».
Par contre les doutes de Daouda Ndiaye sont dissipés par rapport à la disponibilité de l’Olympique Club devant abriter le tournoi. «L’Olympique Club est fin prêt pour le tournoi. J’avais des doutes. Une solution équitable a été trouvée pour les deux parties. L’Olympique Club s’est mis à quatre pour nous refaire deux terrains», a rassuré hier face à la presse, l’ancien international, qui avait à ses côtés le président de la Fédération. Ce dernier dit s‘être impliqué en compagnie du général Mansour Faye pour arrondir les angles entre Daouda Ndiaye et les responsables de l’infrastructure. «Avec l’Olympique Club tout est rentré dans l’ordre. Il y a eu une très bonne volonté de la part de tout le monde. Le général et moi nous sommes montés au créneau pour régler le problème», a confirmé le patron du tennis sénégalais.
Se réjouissant du fait qu’une entreprise sénégalaise soit le sponsor leader de l’événement alors que ce sont les compagnies internationales qui souvent ont ce privilège, Daouda Ndiaye informe qu’avec une mise de 25 mille dollars, ce tournoi verra la participation de 32 tenniswomen. Pour compléter le tableau des 32, il y a quatre Wild Card qui seront octroyés à celles qui feront office d’invitées.
Une Française, une Tchèque et trois Nigérianes ont déjà rallié avant-hier Dakar. Dix sept autres devaient rejoindre hier nuit la capitale sénégalaise. Au total 29 nationalités sont attendues à ce tournoi.
ambodji@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here