PARTAGER

Il y aura des piques et répliques tout au long de ce procès. Et la tension d’hier entre le Parquet et l’avocat El Hadji Diouf annonce une rude bataille. Voici quelques échanges houleux qui ont animé le premier jour.

Procureur : «S’il y a renvoi, n’attendez pas ce jour pour citer des témoins afin qu’on renvoie encore le dossier.»
Me El Hadji Diouf : «Vous êtes trop pressé. Pourquoi vous tenez coûte que coûte à ce que cette affaire soit jugée alors qu’il y a des formalités à fai­re ?»
Procureur : «Je ne vous adresse pas la parole. Vous n’êtes pas régulièrement constitué. Taisez-vous !»
Me El Hadji Diouf : «Procureur tais-toi ! Tais-toi ! Tais-toi ! Vous ne faites pas la police d’audience.»

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here