PARTAGER

Après le meurtre du pêcheur sénégalais Fallou Fall en Mauritanie il y a quelques semaines, la violence ressurgit, cette fois-ci, au Sud du Sénégal. Les heurts survenus hier à Nianao ne sont pas pour vite arranger les choses. Il faudra du tact et beaucoup de diplomatie du côté sénégalais comme bissau-guinéen pour renouer avec la paix qui a caractérisé les relations entre les deux pays. Liés par l’histoire et la géographie, le Sénégal et la Guinée-Bissau ne doivent jamais perdre de vue cela.
De la tension, il y en avait aussi hier au prétoire. Et Me Ousseynou Fall a frôlé l’exclusion définitive du procès de son client, Khalifa Sall. Heureusement que les parties au procès ne se regardent pas en ennemis mais en adversaires d’une partie. Le temps d’une médiation, elles ont permis à Me Fall de revenir dans la partie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here