PARTAGER

La Présidentielle de 2019 fait peur aux «sages» de Benno bokk yaakaar. En tournée nationale dans les cités religieuses, ils ont sollicité des prières pour conjurer les dangers qui guettent le Sénégal en cette veille d’élection.

Pour «prévenir des dangers qui guettent le Sénégal à la veille de la Présidentielle du 24 février», le Conseil des sages de la coalition Benno bokk yaakaar a alerté les chefs religieux qui «jouent un rôle de régulateurs sociaux dans ce pays». «Nous devons nous rendre compte de la situation du pays. En cette veille de l’élection, à force d’analyser les informations relayées au quotidien par la presse, un homme âgé, qui a fait du temps dans ce pays, se rend aussitôt compte qu’il y a de quoi être inquiet», a dit le chef de la délégation Babara Bâ lors d’une tournée nationale de sensibilisation, le week-end. A Tivaouane, Ndiassane, Mboro, Mont-Rol­land, Keur Darou Alpha, Thiès, entre autres localités, ils ont été reçus par des chefs religieux, des imams, la communauté chrétienne à qui ils ont transmis un message de paix. «En raison de l’exception sénégalaise, qui fait la fierté de notre pays, les sages ont trouvé bon de garder encore longtemps ce patrimoine que nous ont légué nos ancêtres et nos chefs religieux. C’est la raison pour laquelle nous avons parcouru beaucoup de quartiers et de villes de la région de Thiès pour demander aux populations de renforcer et maintenir ces acquis qui constituent un modèle pour le monde entier», indique Aloyse Gorgui Dione, ancien sénateur.
Cette structure de la mouvance présidentielle a également sollicité des prières pour une «éclatante victoire» de leur candidat Macky Sall «dès le 1er tour». Rappelant que le Sénégal fait partie des rares pays qui n’ont jamais connu de coup d’Etat, ils appellent à «préserver et consolider ces acquis».
nfniang@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here