PARTAGER

En difficulté en première période, l’Algérie s’est réveillée en deuxième mi-temps pour éviter une énorme déconvenue face au Zimbabwe (2-2) dimanche lors de son entrée en lice à la Can 2017 à Franceville.
En plein doute, l’Algérie était cependant sauvée sur une action de classe de l’inévitable Mahrez, qui crochetait son vis-à-vis avant de repiquer et marquer avec l’aide du poteau (1-0, 12e). Mais malgré la sortie précoce de leur attaquant vedette, Musona, juste avant l’ouverture du score, les Zimbabwéens ne lâchaient rien et égalisaient aussitôt par Mahachi qui concluait un contre d’une frappe croisée après s’être appuyé sur un coéquipier (1-1, 17e).
A la 29e minute, le Zimbabwe obtient un penalty par le remuant Bhasera. Mushekwi le transformait en prenant M’Bolhi à contre-pied (1-2, 29e).
En seconde période, après une énorme erreur de Meftah et un énième sauvetage de M’Bolhi devant Malajila, Mahrez libérait les Fennecs en égalisant d’une frappe qui fusait au terme d’une attaque rapide (2-2, 82e). S’ils limitent la casse, les Fennecs ont déjà grillé leur joker contre l’équipe supposée la plus faible du groupe.

Mahrez : «Ne s’en prendre qu’à nous-mêmes»
Très déçu en dépit de son doublé, Mahrez estime que «la Coupe d’Afrique, c’est jamais facile. On savait que le premier match contre le Zimbabwe allait être compliqué. On est passé à côté de notre première mi-temps. On a fait une très bonne deuxième. On devait marquer à plusieurs reprises. On a raté beaucoup d‘occasions. On ne peut s’en prendre qu’à nous-mêmes. Il faut continuer à travailler et faire un bon deuxième match contre la Tunisie».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here