PARTAGER

Pour le prix Fifa The Best, Sadio Mané a terminé seulement 5e derrière Messi qui a été sacré. Pour beaucoup d’observateurs, indignés, ce classement ne reflète absolument pas le niveau de performances du Sénégalais. Mais que dire des votes des Africains ?

Considéré comme la principale chance africaine pour le prix Fifa The Best de meilleur joueur de l’année, Sadio Mané a terminé seulement 5e. Pour beaucoup d’observateurs, indignés, ce classement ne reflète absolument pas le niveau de performances du Sénégalais qui méritait beaucoup mieux au vu de ses excellents états de service au cours des derniers mois (sacre en Ligue des Champions avec Liverpool, place de finaliste à la Can 2019 avec le Sénégal, doublé en Supercoupe de l’Uefa et titre de co-meilleur buteur en Pre­mier League).

L’ennemi de l’Afrique c’est l’Afrique
Si beaucoup déplorent un manque de considération mondial à l’égard du football africain, il faut aussi signaler que Mané a avant tout été trahi par les siens. Et cela ne fait que confirmer certains propos tendant à dire que l’ennemi de l’Afrique c’est vraiment l’Afrique elle-même…
En effet, tenez-vous bien, Pierre-Emerick Aubameyang, André Ayew et Charles Kaboré ont estimé qu’aucun Africain ne méritait sa place sur le podium cette année. De quoi donner du sens aux propos de Samuel Eto’o qui déclarait récemment : «Nous (les Africains) nous ne sommes bons qu’à dénigrer nos propres frères.»

Les capitaines du Maroc, Egypte, Côte d’Ivoire, Rdc et Bénin n’ont pas voté
Signalons aussi que les capitaines et sélectionneurs de nombreux pays africains comme le Maroc, l’Egypte, la Côte d’Ivoire, la Rd Congo et le Bénin n’ont tout simplement pas pris part au vote pour des raisons que l’on ignore.
Il convient de noter également que certains sélectionneurs et journalistes africains ont tout de même opté pour un enfant du Continent en votant pour la star égyptienne Mohamed Salah (Cameroun, Gambie, Madagascar, Nigeria …)
Au final, les rares capitaines africains qui ont voté pour Sadio Mané sont : Abdoulaye Diaby (Mali), Cheikhou Kouyaté (Séné­gal), Thulani Hlatshwayo (Afri­que du Sud) et Dakonam Djene (Togo). Et les rares sélectionneurs africains qui ont coché le nom du Sénégalais de Liverpool sont : Yamtamadji Djimta (Tchad), Abdou Amir (Como­res), Julien Mette (Dji­bouti), Tom Saintfiet (Gam­bie), Meck Mwase (Malawi), Moha­med Magas­souba (Mali), Vin­cent Mashami (Rwanda), Aliou Cissé (Sénégal) et Claude Le Roy (Togo).
Les capitaines de sélection qui n’ont pas voté pour un Africain sont issus des pays suivant : Botswana, Burkina Faso, Tchad, Congo, Eswatini, Gabon, Ghana, Guinée-Bissau, Malawi, Mauri­tanie, Mozambique, Sierra-Leone, Soudan.
Pour les sélectionneurs qui n’ont pas voté pour un Africain : Afrique du Sud, Angola, Bot­swana, Burkina Faso, Burundi, Cap-Vert, Gabon, Guinée-Bis­sau, Mauritanie, Maurice, Mo­zam­bique, Namibie, Nigeria, Ouganda, Sierra-Leone, Soma­lie, Zambie. Enfin les journalistes qui n’ont pas voté pour un Africain : Afrique du Sud, Cap-Vert, Gabon, Mali, Zambie.
hdiandy@lequotidien.sn
(avec Football365)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here