PARTAGER

En 2012, un artiste avait déclaré vouloir se présenter à la Magistrature suprême. Il n’avait pas pu franchir le seuil du parrainage, malgré tout le bruit qu’avait fait sa candidature annoncée. Aujourd’hui, un de ses employés se sent aussi pousser des ailes et revendique son droit à nous tympaniser jusqu’au 24 février prochain. Pourquoi pas après tout ? La politique est devenue une immense scène où se déploient toutes sortes de saltimbanques, exhibant chacun ses produits. Au plus convainquant de décrocher le gros lot.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here