PARTAGER
Thierno Alassane Sall, coordonnateur Apr à Thiès

«Désormais, c’est la parole du Président contre la mienne. Je soutiens et maintiens avoir démissionné. Ecrire un papier pour démissionner est plus simple que dire à un président de la République et à son Premier ministre les yeux dans les yeux que je refuse de signer les contrats parce que ce n’est pas dans l’intérêt du pays ; c’est plus fort. Celui qui peut le plus peut le moins. Le plus grave, c’est que le président de la République a expliqué les raisons pour lesquelles il a une préférence pour Total. Il a bien dit que la France lui donne de temps en temps des sucettes : 65 milliards pour payer les salaires, 100 milliards pour ceci et cela. Total était 5ème derrière Bp et Kosmos. Total avait de loin les propositions les plus mauvaises qu’on ait jamais enregistrées depuis 1985. Le bonus de Total dont Macky Sall parle, c’est 3 fois rien. Toutes les offres de signature comportaient des bonus de signature. On doit intégrer le bonus de signature, mais le partage du revenu doit se faire une fois qu’on aura le pétrole et le gaz. Sous ce rapport, dès les premières tranches, il y a une différence de 10% entre l’offre de Bp, Kosmos et l’offre de Total. Sur certaines tranches, cela peut aller jusqu’à 23%, c’est-à-dire plus de 1/5 de notre pétrole qui partirait pour Total alors que Bp nous offrait ces 23% en plus. La question ne doit pas être amenée sur le terrain d’une démission ou pas.»

bgdiop@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here