PARTAGER

Les Sénégalais n’ont pas fini de s’émouvoir sur les nombreux cas d’accident de la circulation qui ont occasionné l’année dernière 532 pertes en vie humaine, qu’un autre accident d’une rare violence s’est produit dans la nuit du lundi au mardi aux environs de 3h 30 à l’entrée de Khombole, précisément à hauteur du village de Kaïré, dans le département de Thiès. Le bilan fait état de cinq morts et 11 blessés dont trois avec des traumatismes sévères admis au bloc opératoire des urgences du centre hospitalier régional El Hadji Ahmadou Sakhir Ndiéguène de Thiès.
A l’origine du drame, un bus horaire immatriculé DL 2936 D en provenance de Dakar et en partance pour le Fouta, lourdement chargé de bagages et de 70 passagers, a violemment heurté un camion en panne et qui était stationné sur la chaussée. Le camion en question transportait du ciment. Les deux chauffeurs s’en sont tirés sans grand dommage corporel et ils étaient en garde à vue à la brigade de la gendarmerie de Khombole pour les besoins de l’enquête. Un axe «accidentogène», selon les populations du village du Kairé et environs qui indiquent que les conducteurs des véhicules de transport roulent à vive allure. Une véritable insécurité routière, selon elles, qui appellent les services compétents à prendre les dispositions nécessaires pour éviter les nombreux accidents mortels sur cet axe. Les sapeurs-pompiers alertés ont acheminé les corps sans vie, trois femmes et deux hommes, à l’hôpital régional de Thiès de même que les blessés.
nfniang@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here