PARTAGER

Pour améliorer les conditions d’hygiène des élèves du Complexe scolaire capitaine Moussa Dioum appelé Cem Diakhao Base, le mouvement «And suxxali Thiès ak Habib Niang» a rénové les blocs sanitaires et doté l’école de matériels informatiques et d’autres ouvrages.

Après l’enrôlement de 50 familles, soit 150 personnes, au niveau de la Couverture maladie universelle (Cmu), au village de Daaral Peulh, le mouvement And suxxali Thiès ak Habib Niang vient de réfectionner les blocs sanitaires du Complexe scolaire capitaine Moussa Dioum de Diakhao. Aussi, ce mouvement de développement a installé des robinets et doté l’école de matériels informatiques. Sans compter l’implantation des camps dans le terrain de football et un drapeau national. Ce, pour contribuer, selon Habib Niang, «à sensiblement améliorer les conditions d’hygiène des élèves et leur permettre d’étancher leur soif dans les meilleures conditions». Aussi et d’espérer que le don de «deux imprimantes de dernière génération va impacter de manière efficace et efficiente la bonne marche de votre école». M. Niang n’a pas manqué de rappeler «l’importance et la nécessité impérieuse de prendre soin de ces infrastructures et matériels, car nous, And suxxali, sommes les acteurs du changement durable». Aux élèves, il exhortera à plus de civisme afin de lui permettre de continuer à les soutenir pour que Thiès soit une ville émergente.
Devant les autorités académiques, élèves et parents d’élèves, le président du mouvement And suxxali Thiès d’indiquer que la mission principale de son mouvement est «de développer la Capitale du Rail en s’appuyant sur l’éducation, la santé et les actions sociales pour le mieux-être des populations. Aussi pour rendre visibles les actions du Président Macky Sall». La présidente du foyer scolaire du Complexe capitaine Moussa Dioum, Défaréla Guèye, a vivement remercié le président Habib Niang d’avoir changé «positivement l’environnement de notre école», car «depuis la rentrée des classes, l’école n’a pas organisé la levée des couleurs, comme recommandé par le président de la République Macky Sall, tous les lundis de chaque mois, faute de drapeau. En plus de cela, l’éloignement du robinet impactait négativement la propreté des toilettes». Ainsi, les élèves du Cem Diakhao Base de garantir : «Nous allons prendre soin de ces bijoux et nous vous promettons de mieux travailler pour devenir de futurs cadres du pays.»
Pour sa part, la représentante du gouvernement scolaire, Melle Eguébé Sow, de soutenir que «par ce geste, vous venez de donner à la politique son sens étymologique qui n’est rien d’autre que l’art de gérer les affaires de la cité. Un homme politique ne se sert pas, mais il sert plutôt son Peuple. C’est là la quintessence de la Nation», enseigne l’élève. Toutefois, elle n’a pas manqué de soulever des doléances. Il s’agit notamment de la construction d’un laboratoire scientifique et d’une bibliothèque faisant office de salle de lecture, l’équipement de la salle informatique, l’érection d’un espace vert multifonctionnel, entre autres doléances.
nfniang@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here