PARTAGER

La Cité du Rail a reçu hier les honneurs de la tête de liste départementale de la coalition Manko taxawu senegaal (Mts), Idrissa Seck, qui a gagné les plus grands centres et devance, avec une légère avance, la coalition Benno bokk yaakaar (Bby) qui rafle les 12 communes dans le département. Tout le monde s’attendait à un point sur ses résultats dans le département. Puisque dans la commune, il a un écart de plus de 10 mille voix sur le camp présidentiel qui n’est guère parvenu, comme promis, à chambouler un peu la hiérarchie. Le leader de Mts départemental a plutôt fait une brève déclaration au Cyber campus où il a tenu à ce que ses «premiers mots», à l’issue de ce scrutin, soient une «expression de très grande gratitude, de reconnaissance à l’endroit des populations thiessoises qui, encore une fois, m’ont manifesté leur attachement, leur affection et leur très grande confiance». Il dit : «Au cours de la campagne électorale, celles et ceux d’entre vous à qui il m’a été donné la chance de serrer la main m’ont exprimé une telle affection que je ne trouve aucun mot approprié pour vous dire ma gratitude et ma reconnaissance. Quand j’ai fait le tour des centres de vote ce 30 juillet, j’ai pu voir de vieilles mamans sortir de leur lit d’hôpital pour dire leur volonté de participer à la résistance contre le complot qui était ourdi par le pouvoir pour effacer le lien qui m’unit indéfectiblement aux Thiessois.» Et de poursuivre : «C’est donc pour vous dire ‘’Merci’’ que j’ai tenu à organiser un point de presse avant même la proclamation des résultats et la concertation de l’ensemble des leaders de Manko.» Le leader de Rewmi n’a pas jubilé malgré sa forte avance sur Bby dans la commune de Thiès. Il a promis cependant de «revenir naturellement» vers les Thiessois à l’issue des concertations de la Conférence des leaders de Manko sur l’analyse en profondeur du scrutin.

nfniang@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here