PARTAGER

Les travailleurs de la société Dakar-Bamako ferroviaire (Dbf) ont observé hier un arrêt de travail de 24 heures sur l’axe Dakar-Kidira. Une décision intervenue quelques jours seulement après leur Assemblée générale pour demander la réhabilitation des machines et de meilleures conditions de travail.
Mame Demba Diakhaté et ses camarades demandent l’intervention du chef de l’Etat «pour sortir la société dans le trou où elle se trouve actuellement». Le secrétaire général du Syndicat autonome des travailleurs du rail (Satrail) estime que «ceux qui ont porté les négociations jusque-là ont tous échoué. Nous demandons donc au président de la République Macky Sall de convoquer les cheminots autour d’une table de négociations pour trouver des solutions à cette crise. L’Etat veut mettre 568 milliards de francs Cfa sur le Train express régional (Ter) alors que nous, nous peinons à relancer nos activités. S’il nous octroyait seulement 50 milliards de francs Cfa, tout serait résolu», a dit le cheminot qui renseigne que le mouvement d’humeur va se poursuivre.
nfniang@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here