PARTAGER

Après l’installation de la commission d’enquête parlementaire sur l’affaire des 94 milliards, le président du Groupe parlementaire Benno bokk yaakaar assure que dans «dans ce dossier, la personne visée n’est pas Ousmane Sonko mais plutôt le directeur des Domaines, Mamour Diallo». Aymérou Gningue explique : «Une commission d’enquête n’est jamais faite contre une personne, elle est faite juste pour apporter des éclairages. Il se trouve que dans le cas d’espèce et pour la première fois au Sénégal, c’est un député, lui-même, qui porte des accusations et qui dit détenir des informations capables de faire jaillir la lumière.» Il annonce un planning de travail, dès la semaine prochaine, qui va auditer toutes les personnes qui sont mêlées, de près ou de loin, à cette affaire du TF1451/R. «Toute personne capable d’apporter un éclairage dans ce dossier sera entendue», a-t-il dit, samedi, en marge d’une manifestation au village de Telly, dans la commune de Mérina Dakhar. Le député assure que le travail sera fait «sans parti pris».
Ousmane Sonko a réitéré qu’il ne répondra pas à la convocation de la commission qu’il qualifie d’ailleurs d’«enfantillages». Mais le chef de la majorité parlementaire se veut aussi clair : «Si demain, on demande à M. Ousmane Sonko, qui a fait cette révélation, de venir répondre à la commission et qu’il ne défère pas à cette convocation, en ce moment, on instruira et on dira quelle est la suite des évènements.» M. Gningue estime qu’il y va de «la crédibilité du député, de celle de l’institution parlementaire, mais aussi de l’apport de clarté que nous devons au Peuple sénégalais».
nfniang@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here