PARTAGER

Le président des Forces démocratiques sénégalaises (Fds/­Dooley askan wi a officialisé, dimanche, à Thiès, son soutien au leader de Rewmi pour la Présidentielle de 2019. Au cours d’un meeting tenu au quartier Madina Fall, Babacar Diop s’est dit convaincu que «le challenger naturel de Macky Sall, c’est Idrissa Seck». Il estime, en effet, qu’«il faut sauver le Sénégal». «Ce qui est en jeu c’est la survie du Sénégal, de notre République et de notre démocratie. Il faut taire les querelles et appeler à un grand rassemblement, une grande coalition autour du Sénégal parce que le pays est dangereusement menacé par Macky Sall. Nos institutions et la paix sociale sont menacées aujourd’hui. C’est pourquoi nous avons pensé qu’il nous fallait des retrouvailles avec Idrissa Seck et forger ensemble une très grande coalition. Une coalition populaire capable de déboulonner le régime actuel, créer un rapport de forces capable d’imposer un second tour à Macky Sall.»
L’ancien leader de la Jeunesse pour la démocratie et le socialisme (Jds) appelle les jeunes à «une grande mobilisation pour engager la bataille politique sur le terrain et garantir des élections libres et transparentes». A ce titre, il pense que leur coalition doit être «plus audacieuse» sur le terrain des combats politiques. «Il faut valider la candidature de Karim Wade et Khalifa Ababacar Sall. Macky Sall ne peut se substituer au Conseil constitutionnel», assène Babacar Diop qui annonce un sit-in devant le ministère de l’Intérieur. «Nous réclamons le départ de l’Intérieur, Aly Ngouille Ndiaye, pour des élections libres et transparentes. Nous considérons la date du 12 octobre comme la Journée nationale de la dignité et de la démocratie et nous appelons le Peuple sénégalais à faire des manifestations un peu partout. Si les autorités interdissent notre sit-in devant le ministère de l’Intérieur, je conduirai une marche jusqu’aux grilles du palais de la République», menace-t-il.
nfniang@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here