PARTAGER

La famille de A. Mbaye, la fillette de 8 ans tuée par une décharge électrique aux Par­celles Assainies U2 de Thiès, vient de porter plainte contre la Société nationale d’électricité du Sénégal (Senelec). Il lui est reproché de mise en danger de la vie d’autrui et d’atteinte à la sécurité des habitants des Parcelles Assainies. En effet, la tension est électrique dans ce quartier de la commune Est, depuis le décès de la fillette le mardi 2 juillet.
La victime jouait avec sa copine Nd. F. Diallo sur la terrasse de leur maison le vendredi 29 juin 2019, aux environs de 13h. Et l’irréparable s’est produit quand des étincelles des fils électriques haute tension ont jailli pour aller atteindre les habits des deux filles qui ont pris feu. L’une d’elles, qui a été gravement brûlée, a finalement succombé à ses blessures. Un drame qui alerte, selon les habitants des Parcelles Assainies, sur le danger que constitue le poteau des fils électriques haute tension du quartier. Ils s’offusquent surtout du manque de réaction de la Senelec qu’ils disent avoir plusieurs fois alertée. Ce qui, à leur avis, a occasionné ce drame. Ainsi, ils demandent l’ouverture d’une enquête pour situer les responsabilités, mais aussi pour que justice soit rendue à la défunte.
nfniang@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here