PARTAGER

C’est un carnage. 16 morts, 53 blessées, dont cinq dans un état grave, c’est le bilan de l’accident qui s’est déroulé dans la nuit du mercredi 28 au jeudi 29 octobre entre Pout et Thiès, à hauteur d’Allou Kagne. A l’origine, «une tentative de dépassement dangereux au détour d’un virage», révèle le directeur des Transports routiers, Cheikh Oumar Gaye, au chevet des blessés, admis au centre hospitalier régional El Hadji Ahmadou Sakhir Ndiéguène de Thiès. Il renseigne que ce choc frontal, entre un bus qui roulait dans le sens Dakar-Thiès et un camion frigorifique, a été si violent qu’il était difficile «d’identifier les victimes», avant d’appeler au respect du Code de la route, parce que, regrette-t-il, «c’est déplorable et douloureux». Aussi a-t-il invité «à réduire les voyages de nuit lors desquels la visibilité est réduite de 60%» et de se réjouir de la «qualité et la diligence de la prise en charge des 53 blessés, dont seuls 5 sont encore internés à l’hôpital».

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here