PARTAGER

La tête de liste départementale de Wattu senegaal à Thiès invite les jeunes à éviter la violence aussi bien dans le camp du pouvoir que celui de l’opposition.

En caravane dans la commune de Keur Mousseu, la tête de liste départementale de la Coalition gagnante/Wattu senegaal a appelé les jeunes à «ne pas céder à la provocation». Il dénonce la vague de violence qui sévit ces derniers temps dans le pays. «Depuis quelques jours, la violence s’invite dans la campagne. Des caravanes de la mouvance présidentielle comme de l’opposition ne se gênent pas pour se donner en spectacle. Les Sénégalais qui souffrent de toutes sortes de maux n’ont pas besoin de ça. Moi-même j’ai été victime de ces actes de la part du fils du maire de Thiénaba qui s’en est pris à mon cortège à l’étape de Diayane, fief présumé de son père», a dit Mouhamadou Lamine Massaly qui invite les jeunes à «plus de sérénité» et à suivre son exemple. «Je dispose de tous les moyens pour riposter, mais face à la provocation Mouhamadou Lamine Massaly ne répond pas. Ma préoccupation demeure celle de trouver des solutions pour améliorer la souffrance des nobles citoyens», a-t-il ajouté.
A Keur Séga où sa caravane a atterri, le responsable du Pds a déploré les conditions de vie des populations de cette localité rattachée à la commune de Keur Mousseu qui n’ont pas accès à l’eau ni aux soins de santé et qui sont encore à l’ère des «bougies et lampes torches». Massaly a ainsi invité les populations qui se sont fortement mobilisées «à voter utile pour mettre un terme à leur souffrance». Il précise : «Voter utile, c’est voter pour des candidats dont le souci majeur est de faire en sorte que cette 13ème Législature soit une tribune appropriée pour poser les véritables préoccupations du Peuple sénégalais et leur trouver des solutions durables.»

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here