PARTAGER

4 cas suspects de l’épidémie à coronavirus sont testés négatifs après les tests effectués par l’Institut Pasteur. Il s’agit de 4 ressortissants américains qui séjournaient depuis le 1er mars dans la Cité du Rail pour des activités de coopération.

Ouf ! C’est la réponse des habitants de Carrière, paniqués depuis l’alerte qui a mobilisé toute l’équipe de gestion du coronavirus au niveau d’un complexe hôtelier qui se trouve dans leur quartier, ce dimanche 8 mars, après l’annonce des tests négatifs. Le médecin-chef du district sanitaire de Thiès qui a fourni l’information hier revient sur le déroulement des faits : «Effectivement, le dimanche vers midi, nous avons été informés par la Cellule d’alerte nationale de la gestion de l’épidémie à coronavirus qu’il y a des cas suspects qui sont en consultation au niveau de l’hôpital Saint Jean de Dieu de Thiès. Aussitôt après, nous sommes entrés en contact avec le médecin traitant qui nous a décrit les tableaux cliniques pour confirmer effectivement que sont des cas suspects.» Il s’agissait, en effet, selon Dr Faye, de «4 Américains qui sont entrés dans le pays le 1er mars à travers un vol direct New York-Dakar et qui ont présenté des symptômes trois jours avant leur consultation au niveau de ladite structure sanitaire. Ils présentaient de la fièvre, une toux et certains d’entre eux avaient des maux de gorge et une asthénie physique». Ce qui, à ses yeux, «répond effectivement à la définition de cas suspects dans la mesure où ils ont quitté une zone épidémique, les Etats-Unis, qui actuellement connaissent l’épidémie à coronavirus».
Pour «confirmer la suspicion», dit le médecin-chef de district, «nous nous sommes aussitôt déplacés avec l’équipe d’investigation qui est composée du pharmacien biologiste et du point focal de la surveillance épidémiologique, accompagnés du Service d’hygiène et des médecins-chefs de district et de région. Nous les avons trouvés à l’hôtel où ils étaient isolés et en observation. Nous avons effectué les prélèvements que nous avons aussitôt amenés à l’Institut Pasteur de Dakar, le même jour vers 18h. Et les résultats nous sont parvenus le lundi vers midi». Des résultats qui, d’après lui, «ont été tous négatifs».
Dr Faye ajoute : «Ils étaient un groupe de neuf Américains qui étaient venus au Sénégal pour des activités de coopération et, parmi les neuf, les 4 étaient symptomatiques. La suspicion était forte, mais heureusement les résultats sont tous négatifs», se réjouit le médecin qui explique que toutes les dispositions avaient été prises pour éviter qu’ils quittent l’hôtel. «Nous les avons demandé de ne pas quitter l’hôtel parce qu’ils devaient rentrer la nuit du dimanche. Et compte tenue de cette forte suspicion et qu’il n’y avait pas encore de résultats, nous les avons retenus jusqu’à ce que les résultats soient disponibles, mais tous les 4 sont négatifs. Et c’est hier (lundi) après les résultats qu’ils ont pu avoir un vol pour rentrer chez eux.»
Dans son speech, Dr Faye a rassuré les populations thiessoises qu’un «dispositif assez organisé au niveau de la région médicale et dans tout le pays est mis en place pour détecter précocement les cas suspects. Et si les cas étaient positifs, il y a une autre organisation que nous allions mettre en place pour les isoler, les mettre en quarantaine et les transporter dans les lieux de prise en charge, à savoir le Centre des maladies infectieuses de l’hôpital Fann, avec toutes les précautions nécessaires de protection et de contrôle de l’infection».
En plus de rassurer les Thiessois, le médecin-chef du district sanitaire de Thiès a insisté sur les mesures d’hygiène et la nécessité d’informer la cellule d’alerte en cas de suspicion.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here