PARTAGER

L’affaire de Pathé Baldé, le frère du célèbre lutteur Ama Baldé, a été jugée hier par la Chambre criminelle du Tribunal de grande instance de Thiès. Le malfrat et des camarades, Nar Bâ Fall, Samba Diouf et Ibrahima Ndiaye, poursuivis pour association de malfaiteurs, vol en réunion commis la nuit avec usage d’armes, de violence et de moyen de locomotion, risquent une peine de 15 ans de prison. C’est le réquisitoire du procureur. Le maître des poursuites a aussi demandé une amende de trois millions à la bande du grand-frère du lutteur, placée sous mandat de dépôt en 2017. Pathé Baldé, cerveau des multiples agressions de touristes à la station balnéaire de Saly, et ses camarades, armés de couteaux, ont, en effet, arraché le sac d’un couple de blancs qui contenait des bijoux, dont une chaîne en or assortie de diamant et 40 mille francs Cfa, devant la résidence de Plein Sud 2 à Saly. C’était dans la nuit du 10 février 2017, aux environs de 23 h. Après leur forfait, ils se sont enfuis à bord d’un taxi jaune noir. Dénoncés aux pandores de la Brigade spéciale de la gendarmerie de Saly, ces derniers ont aussitôt établi un périmètre de sécurité et mis à contribution les éléments en faction aux différents points stratégiques de la station balnéaire. Une stratégie payante, puisque les 4 malfaiteurs ont été interpellés, après une vive résistance, dans la même nuit aux environs de 3 h du matin, sur la bretelle de contournement Saly-Ngaparou. Ils essayaient, en effet, de regagner Dakar, en contournant la Route nationale. Le délibéré est prévu le 10 février 2021.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here