PARTAGER

Il avait annoncé son entrée politique après sa démission de la Magistrature. L’ex-juge Ibrahima Hamidou Dème a officialisé hier le lancement du mouvement Ensemble, lors d’un meeting à Thiès, son fief. «Quand le pays est en péril, avec une capacité de nuisance extraordinaire du pouvoir en place, nous ne devons pas croiser les bras. Nous devons plutôt nous unir pour faire face», a-t-il dit en présence de responsables de l’opposition comme Hélène Tine, l’invitée d’honneur de la manifestation, ou encore Cheikh Bamba Dièye. «Le mouvement Ensemble est composé de personnes animées par les mêmes convictions et les mêmes valeurs qui, main dans la main, veulent changer le Sénégal. Comme disait un auteur, ‘’seul, on va plus vite, mais ensemble on va plus loin’’. Donc, c’est avec patience, mais dans le courage et l’engagement que nous allons changer le Sénégal», a ajouté le désormais opposant à Macky Sall qui n’a pas manqué d’ailleurs de tirer sur sa gestion. «Cette situation que vit le pays ne nous mène pas vers l’émergence. Il ne peut y avoir d’émergence tant qu’il n’y a pas de justice, de respect de libertés publiques, de gestion vertueuse des deniers publics. On ne se développe pas avec des slogans. Le Sénégal a reculé. Ceux qui sont là sont prêts à tout avec un grand T pour conserver le pouvoir. De la même manière, conquérir le pouvoir aussi ne vaut pas un tel prix. Le pouvoir actuel semble être à bout de souffle», a dit Ibrahima Dème.

nfniang@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here