PARTAGER
Thierno Alassane Sall, coordonnateur Apr à Thiès

24h seulement après l’annonce du limogeage du ministre de l’Energie, Thierno Alassane Sall, par ailleurs coordonnateur communal de l’Apr à Thiès, cette formation politique est en ébullition dans la cité du Rail. Hier, le point de presse organisé par le député, Abdou Mbow, a failli virer au drame.

Le pire a failli se produire lors du point de presse tenu par le député Abdou Mbow, hier à la permanence départementale de l’Apr. Le vice-président de l’Assemblée nationale se prononçait sur la situation de la famille politique du Président Macky Sall à Thiès, suite au départ de l’ancien ministre de l’Energie, Thierno Alassane Sall, encore coordonnateur communal de l’Apr Thiès. M. Mbow a été poussé par la base politique du Directeur général de la Poste à se prononcer sur le poste de coordonnateur communal de ladite structure. Ce qu’il a catégoriquement refusé, arguant que de telles prérogatives ne relevaient guère de son ressort. Mais les partisans de Siré Dia, déterminés à échanger avec lui sur la question, à un moment où le parlementaire s’était enfermé avec la presse pour dérouler les travaux dans la plus grande quiétude, se décideront finalement à tenter de défoncer la porte. Et c’est à cet instant précis qu’un coup de feu a tonné. Venant de quel bord ? On ne saurait le dire. Mais en tout état de cause, nombre d’Apéristes dans l’assistance parleront de «balle à blanc».
Et n’eut été l’intervention des Forces de l’ordre qui ont su faire preuve d’une grande sérénité dans leurs opérations de maintien de l’ordre, le pire se serait produit, d’autant que les choses commençaient à dégénérer. Des événements qui ont eu lieu 24h seulement après l’annonce du limogeage du ministre Thierno Alassane Sall, par ailleurs coordonnateur communal de l’Apr à Thiès. En effet, une partie des responsables apéristes ont convoqué ce point de presse pour, disent-ils, informer les populations mais aussi apprécier à sa juste valeur, la situation née du départ du gouvernement d’un des leurs. Car, selon Abdou Mbow, «même s’il est démis de ses fonctions ministérielles, Thierno Alassane Sall demeure un militant et un responsable de l’Apr. Nous l’invitons donc à continuer le travail important qu’il menait à la base. Il ajoute : «Malgré les péripéties de ces derniers jours, l’Apr de Thiès invite le camarade Thierno Alassane Sall à continuer le travail de massification entrepris à la base. Nous l’encourageons et lui demandons tous ensemble de poursuivre le travail déjà entamé pour le triomphe des idéaux du parti et dans l’intérêt exclusif de notre localité et du pays. Ce qui nous permettra sans aucun doute de donner une véritable raclée à cette opposition bavarde qui en  vérité ne nourrit aucune ambition pour ce pays.»
Un discours qui n’a cependant pas eu l’effet escompté puisque, sitôt son speech terminé, un militant apériste s’est écrié pour demander qu’on l’édifie sur celui «qui va désormais conduire aux destinées du parti dans la commune de Thiès puisque Thierno Alassane Sall ne bénéficie plus de la confiance du chef de l’Etat». Une question qui a semé la pagaille dans la salle et fait s’échauffer les esprits. C’est ainsi que des militants ont commencé à scander le nom du Directeur général de la poste, Siré Dia, qu’ils estiment être «la seule alternative crédible apte à continuer le travail de massification et à fédérer les différentes sensibilités». Et le coordonnateur des activités politiques de Siré Dia à Thiès d’estimer qu’il est temps que le président accepte enfin de désigner un coordonnateur en remplacement de Thierno Alassane Sall. «Un coordonnateur qui ne peut être que Siré Dia. Il faut que le président comprenne que le temps qui nous est imparti ne nous permet pas de faire dans la tergiversation. Qu’il nomme un coordonnateur communal qui ne se mettra pas à défier son autorité. Car tout le reste ne sera que nous faire perdre du temps. Il nous faut un loyaliste pour coordonner les activités du parti Thiès. Ce loyaliste ne pouvant être que Siré Dia», soutient le partisan du Dg de la poste.
nfniang@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here