PARTAGER
El hadj Malick Gackou, coordonnateur de la coalition Manko Taxawou Sénégal.

Le leader du Grand parti n’a pu tenir son meeting hier à Sessène, dans le Diobass, où Alioune Sarr était en tournée.

Retrouvailles spéciales entre Alioune Sarr et Malick Gakou dans le fief du premier. Le maire de Notto Diobass n’a pas laissé son ancien camarade de parti tenir son meeting hier, en face de chez lui à Sessène, malgré l’accueil chaleureux réservé au leader du Grand parti par les populations de Diobass. Pourtant, le Progressiste avait indiqué dans la matinée, après une tournée politique dans la zone, que le «Diobass est devenu attractif pour les acteurs économiques et politiques», souhaitant même «à tous la bienvenue». Mais à l’entrée du cortège de Gakou, le ministre du Commerce a rassemblé ses troupes pour faire face à son ancien camarade de l’Afp. L’ex-numéro 2 du parti de Moustapha Niasse déclare : «Certains ont dit que Malick Gackou ne va jamais entrer dans le Diobass. J’ai sillonné toutes les 14 régions du Sénégal. Mais c’est la première fois que je rencontre une telle provocation qui pouvait conduire à des bagarres. Heu­reu­sement que nous sommes des sportifs.» Il poursuit : «Je demande toute la jeunesse de Diobass de rester vigilante pour faire partir Alioune Sarr et porter Marie Yvonne Gningue à la tête de cette commune. Et pour ce faire, il faut gagner les élections législatives», a-t-il recommandé devant les partisans de Alioune Sarr.
Au-delà, le leader du Grand parti a accusé le régime du Président Sall d’avoir «défiguré l’image du monde rural». Il ajoute : «Depuis ce matin, j’ai sillonné les villages de la commune de Notto Diobass, et je n’ai jamais rencontré autant de désarroi et de détresse. C’est la meilleure preuve que les autorités de ce pays ne s’occupent pas de Diobass. Ici, nous avons une seule ambition et une seule volonté : c’est d’aider les populations. Les politiques doivent changer leur manière de faire la politique.» En ce qui le concerne, Gakou refuse, lui et ses camarades, d’être des «vendeurs d’illusions» et soutient que leur ambition, c’est de «transformer le rêve de tout le Peuple sénégalais en réalité».
nfniang@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here