PARTAGER

Le président de la République Macky Sall a réitéré hier, devant le nouveau khalife général de Thiénaba, ses engagements de doter la ville sainte d’infrastructures dans le cadre du Programme de modernisation des cités religieuses. Un projet bloqué depuis plusieurs années par un conflit familial.

Les travaux de la résidence du khalife de Thiénaba, initiés par l’Etat dans le cadre du Pro­gramme spécial de modernisation des cités religieuses du Sénégal, pour une enveloppe de 114 milliards F Cfa, pourront bientôt démarrer. Il est bloqué à cause d’un conflit familial qui avait divisé la famille de Amary Ndack au point que des petits-fils de Serigne Mor Talla Seck, premier khalife du fondateur de Thiénaba Seck, avaient porté plainte contre le défunt khalife. C’est suite au contentieux concernant le site devant abriter la maison des hôtes de la cité religieuse. Ledit projet, si l’on en croit le chef de l’Etat Macky Sall, pourrait bientôt voir le jour. Présentant hier ses condoléances au khalife général de Thiénaba Seck, Serigne Abdourahim Seck, suite au rappel à Dieu du septième khalife de Amary Ndack Seck, Serigne Cheikh Tidiane Seck, le 26 juin 2020, le président de la République a réitéré devant le nouveau khalife l’engagement de l’Etat à parachever les chantiers de modernisation de la cité religieuse que l’Etat nourrissait pour Thiénaba. Outre cette promesse, le Président Sall s’est incliné devant la mémoire du défunt khalife. Il a dit regretter la disparition du saint homme et a salué la grandeur du défunt et son ouverture d’esprit. «Il était un homme de Dieu qui avait une parfaite connaissance des préceptes de l’islam et une maîtrise du Coran», dit-il. Dans son speech, il a sollicité des prières pour le Sénégal dans ce contexte de pandémie à coronavirus, mais également pour une bonne saison hivernale. A sa suite, le khalife de Thiènaba Seck, Serigne Abdourahim Seck, s’est réjoui du déplacement du chef de l’Etat avant de lui témoigner de son soutien sans faille pour le développement du Sénégal. Aussi a-t-il promis de faire de tout son possible pour unir toute la famille de Mame Amary Ndack Seck.

«Pape Malick Sy était aussi un brillant intellectuel»
Avant Thiénaba, le chef de l’Etat, avec sa délégation sobre, a fait un bref séjour à Tivaouane où il a présenté ses condoléances au khalife général des Tidianes, Sergine Babacar Sy Mansour, suite au rappel à Dieu du porte-parole de la famille Sy de Tivaouane, Serigne Pape Malick Sy. Là-bas aussi, le Président Sall a fait des témoignages sur le défunt en le décrivant comme «un homme bien, qui était doté d’une très grande intelligence. Il était aussi un brillant intellectuel. Nous avions d’étroites relations». Serigne Babacar Sy Mansour, khalife général des Tidianes, qui a joint sa voix à celle du président de la République, affirme que l’ex-porte-parole «a laissé un grand trou dans le khadara de El Hadji Malick Sy». Outre ses témoignages à l’endroit de Pape Malick Sy, le khalife général des Tidianes est revenu sur la pandémie du coronavirus qui sévit actuellement dans le pays et qui, selon lui, «prend chaque jour davantage une pente dangereuse». Il a donc appelé l’Etat «à dire toute la vérité aux populations, car le virus est bien là, avec tous les risques liés à sa présence». Ce qui, à ses yeux, nécessite «la mobilisation et l’engagement de toute la communauté dans la lutte contre la maladie». Et donc, il a invité les populations «au respect scrupuleux des mesures de prévention édictées».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here