PARTAGER
Augustin Tine.

Augustin Tine, ministre des Forces armées, et son directeur de cabinet, Demba Diouf, sont accusés par les partisans du Dg de La Poste et coordonnateur de l’Apr à Thiès, Pape Siré Dia, d’être à la tête de ceux qui s’en prennent à leur mentor à propos de la crise qui secoue le groupe La Poste.

«Un complot est ourdi par des responsables de l’Alliance pour la république (Apr) aux fins de déstabiliser le Directeur général de La Poste, Pape Siré Dia, coordonnateur dudit parti à Thiès, qui n’a commis aucun crime sinon de travailler à la réélection du Président Macky Sall au 1er tour en 2019.» L’accusation est des responsables de la coalition Benno bokk yaakaar (Bby) de la commune de Thiès, sur la crise qui secoue La Poste depuis quelques jours. Face à la presse, ils accusent «le ministre des Forces armées, Augustin Tine, et son directeur de cabinet, Demba Diouf», d’être «les têtes de file des comploteurs, en intelligence avec l’opposition hostile au  président de la République».

«Une campagne malsaine»
Selon le secrétaire administratif de l’Apr à Thiès, Mamadou Mbaye, c’est «une campagne malsaine, méprisante, aux antipodes de la décence et qui ne vise qu’un objectif : éliminer un des plus solides soutiens du président de la République, Macky Sall». Le coordonnateur des anciens de l’Apr, d’indiquer : «Pour libérer l’espace démocratique et politique de la commune Thiès, nous avons fini par démasquer ces encagoulés qui utilisent une certaine presse pour s’inscrire dans une sale et maladroite campagne de dénigrement à celui qui a porté la victoire de Bby aux dernières législatives. Nous avons décidé donc de prendre la défense d’un responsable, d’un professionnel victime d’attaques injustifiées de syndicats orchestrées par une opposition irresponsable, et qui a peur d’en découdre avec le candidat exceptionnel de la coalition présidentielle.» Il ajoute : «Ces soi-disant responsables cherchant à atteindre le Dg du groupe La Poste et responsable de l’Apr, répondent contrairement aux valeurs cardinales de notre parti, de notre coalition, faisant même offense au chef de l’Etat.»
Mamadou Mbaye accuse ensuite : «Ce complot est ourdi depuis un cabinet ministériel avec un directeur de Cabinet qui a décidé, par des voies et moyens non conventionnels, d’engager la bataille de désinformation et d’intoxication à l’endroit de ses braves camarades de parti dont Pape Siré Dia.» Et de souligner : «Des preuves irréfutables dont nous sommes en possession illustrent suffisamment l’implication de M. Demba Diouf, directeur de Cabinet du ministère des Forces armées.» Et de penser aussi que «comme le fait le coordonnateur Pape Siré Dia, le temps est le temps de la cohésion, de la solidarité et de la fraternité politique et non de la division et de la discorde. C’est ce à quoi s’attendent le président la République, Macky Sall, et toutes les forces vives de Bby».
nfniang@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here