PARTAGER

L’usine Dangote cement Senegal (Dcs) a planté 1 500 arbres à Ngomène, situé non loin de la mine d’exploitation de ladite cimenterie, commune de Keur Moussa. Ce, pour préserver l’environnement du site minier et s’assurer un meilleur cadre de vie. Une journée qui entre dans le cadre d’un vaste programme de préservation de l’environnement. Il s’agit en effet, selon le chef du département Res­ponsabilité sociétale d’entreprise (Rse), Mme Asthou Mbaye, d’un programme de 5 000 arbres qui est prévu pour cette année 2020 dont le but est de construire un mur de filaos entre le village et la carrière. «Ce mur va permettre de lutter contre la dégradation de l’environnement. Déjà, 1 500 arbres ont été plantés. Il y aura une deuxième phase qui consistera à planter 2 500 arbres d’ici la fin du mois de septembre. Cela entre dans le programme de la Rse, dans l’approche de développer et de consolider nos relations avec les communautés.» A sa suite, le directeur des Mines de Dcs, Leyti Ndiaye, fera noter que le projet va «régénérer l’environnement, purifier l’air parce que les arbres émettent aussi de l’oxygène pour la vie des populations, tout en exploitant». Les populations concernées ont, pour leur part, exprimé toute leur satisfaction devant cette initiative qui va capter la poussière dégagée au niveau de la mine de Dcs. Selon le représentant du maire de la commune de Keur Moussa Abdoulaye Fall, qui l’a vivement salué, le projet montre que la société minière «est en train de révolutionner la Rse». Il souhaite que cette action fasse tache d’huile au niveau communal. Pour cela, il a demandé l’implication de toutes les populations de Keur Moussa. «La mairie, pour sa part, va essayer de pérenniser l’action avec le soutien de parte­naires fiables» parce qu’en croire l’élu municipal, «c’est une belle initiative et nous ne ménagerons aucun effort pour apporter notre touche».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here