PARTAGER

Des députés qui méritent leur titre d’«honorable», c’est ce que veut le leader de l’Apjs. Pape Galy Sarr, membre de Fal askan wi, invite les populations à ne plus choisir leurs représentants sur la base de promesses électoralistes.

Responsabilité, éthique et honorabilité : telles doivent être les qualités du député, selon le président de l’Alliance des patriotes pour la justice et la solidarité (Apjs). En meeting à Darou Touré, suivi de visites de courtoisie à Keur Assane et Keur Galy Sarr dans la commune de Fandène, le président de ce parti membre de la coalition Fal askan wi de Talla Sylla s’est désolé du bilan peu reluisant de la 12ème Législature marqué par «une multitude de projets de loi et une seule proposition de loi». Il invite par conséquent les populations à ne plus élire les députés sur la base de promesses électoralistes. «Il faut qu’il y ait un pacte, un engagement entre les mandants et leurs mandataires. Et une fois à l’Hémicycle, que ces députés-là sentent l’obligation de revenir presqu’au quotidien vers ces populations pour recenser leurs préoccupations et les remonter au plus haut niveau, mais il faut également qu’ils reviennent de temps en temps pour évaluer leur niveau d’exécution. C’est seulement en adoptant cette démarche que les populations seront dignement représentées à l’As­semblée nationale», estime-t-il. M. Sarr fait le profil du député idéal. «Le député doit avoir une responsabilité vis-à-vis de ses mandants, de l’éthique et mériter le qualificatif d’honorable par son comportement, sa façon de faire et ses agissements de tous les jours», a dit le leader de l’Apjs. En effet, la dernière Législature a été marquée, selon Papa Galy Sarr, par «beaucoup de violences, d’invectives et d’injures qui ne favorisent pas une bonne ambiance à l’exécution de cette noble mission qui est celle de représentant du Peuple».
nfniang@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here