PARTAGER

L’absence de commission d’inscription pour l’établissement de cartes d’identité est mal perçue par les con­seillers municipaux de Thilmakha dirigés par le libéral Aidara Sylla.

La commune de Thilmakha est l’une des rares collectivités locales du Sénégal à ne pas disposer d’une commission d’inscription pour l’obtention de la carte biométrique. Les populations, par la voix du Conseil municipal, soupçonnent une main politique derrière cette situation. Surtout quand on sait que Thilmakha dirigé par Aidara Sylla, est réputé bastion du Parti démocratique sénégalais (Pds). «Dans tout le département de Tivaouane, seules les communes de Thilmakha et Koul contrôlées par le Pds ne disposent pas de commissions», indique Khadim Diop, deuxième adjoint au maire, qui dénonce cette absence de commission d’inscription des cartes d’identité dans leur commune alors que les opérations ont démarré depuis longtemps dans toutes les localités du territoire national. «Le sous-préfet de Niakhène avait pris un arrêté pour mettre en place une commission. Et ses membres ont été même formés. Le lundi matin, l’autorité administrative est allée récupérer le matériel à la Daf. Et le mardi il nous a appelés pour qu’on vienne le récupérer. Le temps qu’on se rende à Niakhène, il nous a rappelés pour nous dire que le matériel ne vient finalement plus à Thilmakha. Cette situation est d’autant plus injuste que toutes les autres communes de l’arrondissement de Niakhène dans le département de Tiva­ouane ont trois fois moins d’inscrits que Thilmakha qui compte 63 villages et elles ont leur commission», dénonce l’élu qui n’a pas manqué de lancer un appel au chef de l’Etat Macky Sall pour corriger «cette injustice».
nfniang@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here