PARTAGER

L’entreprise Dangoté Cement Sénégal a offert hier, 13 billets pour le pèlerinage à la Mecque aux populations des villages de sa zone d’implantation. Il s’agit de Galane, Seune Sérère et Wolof, Niakhip, Ngomène, Ndeuye, Fou­loume et Tchicky et des communes de Diass, Keur Mousseu, Mont-Rolland et Pout. Une action, qui entre dans le cadre de la mise en œuvre de sa politique de Responsabilité sociétale d’entreprise (Rse), selon le directeur des Ressources humaines de Dangoté Cément Sénégal, Pierre Sène. Laquelle action, poursuit-t-il, a été initiée par le groupe bien avant son implantation à Keur Mousseu : «Nous l’avons pérennisé. Et c’est une action parmi tant d’autres que nous sommes en train de mener puisque en dehors de la distribution de billets pour la Mecque, nous donnons durant tous les mois de ramadan des  Soukerou Koor. Sans compter d’autres actions sociales que nous sommes en train de mener sur le terrain.» Il ajoute : «La Rse fait partie de la politique du Groupe Dangoté. C’est pourquoi nous avons mis en place un comité présidé par le Sous-préfet de Keur Mousseu, Moukhtar Mben­gue, et qui regroupe toutes les communes ainsi que les villages environnants de la cimenterie.» Un comité chargé d’assurer une concertation permanente entre les parties prenantes et la direction de l’entreprise minière dans le cadre de sa Rse pour réfléchir sur l’élaboration d’un plan stratégique et d’un programme d’actions prioritaires, qui portent, entre autres, sur la santé de la mère et de l’enfant, l’éducation, la formation, le soutien aux jeunes ainsi que les infrastructures scolaires. Des actions que vont bénéficier, d’après Pierre Sène, les populations de manière générale. Interpellé sur le recrutement de la main d’œuvre locale, une vieille doléance des populations de la zone d’implantation de la cimenterie, le directeur des Ressources humaines de Dangoté Cément Sénégal, Pierre Sène, de renseigner : «En matière d’emploi, on recrute en fonction des besoins. L’entreprise a commencé à produire en 2015. Cela fait juste deux ans de production. Et nous ne pouvons pas avoir une main d’œuvre dépassant un certain niveau parce que le recrutement dépend des besoins.» Pour dire, selon M. Sène, «en fonction de nos besoins, nous recruterons en conséquence». Les bénéficiaires ont, pour leur part, affiché toute leur satisfaction de recevoir ces billets de la part de la cimenterie Dangoté et ont formulé des prières en conséquence.
nfniang@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here