PARTAGER
Mansour Faye, ministre du Dévelop­pement communautaire.

La mise en œuvre de la Couverture maladie universelle (Cmu) au niveau des collectivités territoriales est un sujet d’une grande importance pour le ministère du Dévelop­pement communautaire, de l’équité sociale et territoriale. Ainsi, pour amener les collectivités territoriales à connaître davantage les enjeux de la Cmu, un atelier technique de préparation du Forum national de partage sur le rôle et les responsabilités des collectivités territoriales dans la mise en œuvre de la Cmu, avec l’ensemble des maires et des présidents de conseil départemental, se tient, depuis hier, à Thiès.

Le ministère du Dévelop­pement communautaire, de l’équité sociale et territoriale veut aider les maires et présidents de conseil départemental à s’imprégner du rôle et des responsabilités des collectivités territoriales dans la mise en œuvre de la Cmu. C’est dans ce cadre que s’inscrit le conclave ouvert à cet effet hier à Thiès et qui va se poursuivre jusqu’au 25 septembre 2020 et qui vise à définir conjointement les modalités de la participation des collectivités territoriales à la mise en œuvre de ce programme de santé publique. En effet, explique Mme Rachelle Coly Boucal, Secrétaire général du ministère du Dévelop­pement communautaire, de l’équité sociale et territoriale, «les collectivités territoriales sont des acteurs importants dans la mise en œuvre de cet important programme de l’Etat du Sénégal dans le cadre de la politique de protection sociale. Nous allons vers un grand forum, il était important aujourd’hui de réunir les collectivités territoriales en atelier technique pour leur expliquer davantage les enjeux de ce programme. Aussi de recueillir leurs observations et leurs suggestions pour que ensemble nous puissions mettre en œuvre la Cmu dans les communautés et dans les collectivités territoriales». Car se réjouit Mme Boucal, depuis le lancement du programme de la Cmu, les collectivités locales ont tenu des «campagnes d’enrôlement de la communauté», aussi elles ont installé «des mutuelles communautaires». Ce qui a d’ailleurs, dit-elle, permis d’avoir «un fort taux d’adhésion et d’enrôlement de la population». Pour dire toute l’importance de les «accompagner davantage pour qu’elles puissent prendre en main ce plan important de la protection sociale de leur population».
Au nom des collectivités territoriales, le maire de la ville de Thiès, Talla Sylla, a rappelé le rôle de ses pairs inscrit dans le Code général des collectivités territoriales. «D’abord l’article 170 de ce code transfert des compétences à la ville et parmi lesquelles, il y a la participation à la Cmu. Ensuite dans le dernier alinéa de l’article 172 il est stipulé que le maire est responsable de la mise en œuvre dans sa ville de la politique de développement économique et social définie par le gouvernement». Pour simplement dire : «Nous sommes tenus de nous impliquer vraiment dans l’enrôlement, la mobilisation et la participation à la Cmu.» Et d’inviter, ses différents collègues ainsi que les présidents de Conseil départemental «à aller dans le sens de répondre justement aux attentes de cet atelier qui permet de préparer ce grand forum». Il reste convaincu que «tout se fera au bénéfice des populations, et c’est cela notre mission».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here