PARTAGER

Les populations, membres du Collectif des habitants et propriétaires de terrains et de bâtiments au quartier Mbour 4 Extension, demandent à l’Etat d’accélérer le processus de leur régularisation. A la faveur d’un point de presse, elles fustigent les lenteurs notées dans le dossier qui devrait être bouclé durant ce mois de mai. En effet, le chef de l’Etat, lors de la pose de la première canalisation des travaux de la nouvelle usine de traitement d’eau potable de Keur Momar Sarr et ses renforcements en aval (Kms3) le 18 décembre 2017, avait demandé au gouverneur de la région de Thiès de prendre toutes les dispositions nécessaires pour affecter les terrains sur lesquels les populations de Mbour 4 Extension avaient déjà édifié leurs maisons. Mais depuis, renseignent les populations, «il y a peu d’avancées». Pis, «depuis février, il y a eu un arrêté préfectoral interdisant tous travaux dans le quartier. De ce fait, nos matériaux sont à la merci des voleurs». D’après Pape Coly, porte-parole du jour, «les populations s’impatientent et voudraient que le gouverneur, en collaboration avec le préfet du département, diligente le dossier Mbour 4 Extension afin que les occupants soient régularisés pour qu’ils puissent être en possession de leur terrain». Sa camarade Binta Coulibaly poursuit : «L’hivernage approche et beaucoup d’entre nous voudraient poursuivre leurs travaux pour pouvoir occuper leurs maisons.» Elle ajoute : «La date butoir pour la régularisation du quartier était ce mois, mais depuis lors, on n’a vu personne», fustige-t-elle. Non sans lancer un appel «à son excellence le président de la République, Macky Sall, pour nous aider à vider ce problème. Nous savons qu’il va nous entendre, parce qu’il l’a déjà fait en demandant au gouverneur de Thiès de nous régulariser». Les populations qui n’ont pas manqué dans leur speech de remercier le chef de l’Etat comptent baptiser leur quartier au nom de sa femme, la Première dame Marième Faye Sall.
nfniang@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here