PARTAGER

L’ambassadeur d’Italie au Sénégal, Francesco Paolo Venier, et le Président du Conseil départemental de Thiès, Idrissa Seck, ont co-présidé, ce mardi, l’inauguration des postes de santé de Sam Ndiaye et de Cité Lamy, réhabilités par la région Toscane en Italie dans le cadre de la coopération entre la région de Toscane (Italie) et le Conseil départemental de Thiès.

Le plateau médical du département de Thiès vient d’être relevé avec l’inauguration des postes de santé de Sam Ndiaye et de Cité Lamy, ce mardi, par l’ambassadeur d’Italie au Sénégal, Fran­cesco Paolo Venier, et le président du Conseil départemental de Thiès, Idrissa Seck. D’un coût  global de 76 millions de F Cfa, les postes de santé ont été réhabilités par la région Toscane en Italie et équipés par le Conseil départemental de Thiès.  Selon Abdoulaye Yade, Infirmier-chef de poste (Icp), du village de Sam Ndiaye, «ce poste de santé a été un besoin longtemps exprimé par les populations. Il contribue significativement à l’amélioration de la santé de la mère et de l’enfant mais également à l’épanouissement social des populations de la commune de Fan­dène». Aussi l’infrastructure sanitaire va-t-elle «contribuer à améliorer l’offre de services». S’exprimant lors de la cérémonie d’inauguration de ce poste de santé, il estime que «l’infrastructure sanitaire polarise 14 villages autour de Sam Ndiaye. Il a été entièrement rénové et dispose d’une nouvelle maternité bien équipée avec salles d’accouchement et de consultation, mobilier de bureau entres autres commodités». Abdoulaye Yade ajoute : «Sa réception vient également à son heure et va renforcer la politique de couverture sanitaire déjà mise sur pied par les pouvoirs publiques.» Pour dire, selon l’agent sanitaire, «ces acquis vont renforcer le Plan national de développement sanitaire». Il termine par dire toute sa satisfaction à la région Toscane et au Conseil départemental de Thiès qui, selon lui, ont travaillé sans relâche pour apporter un  soutien constant aux citoyens sénégalais et thiessois en particulier.
Pour sa part, le président du Conseil départemental de Thiès, Idrissa Seck, a invité les agents de ces structures sanitaires à travailler davantage à assurer aux populations, notamment les femmes et les nouveau-nés, une santé de qualité : «Je vous exhorte également de prendre en charge dans les meilleures conditions possibles, les questions liées à la santé de la mère et du nouveau-né.» A sa suite, l’ambassadeur d’Italie, Frances­co Paolo Venier, d’insister sur la nécessité de bien entretenir les structures sanitaires. Car à son avis, «la santé est la première des besoins et des nécessités des populations. C’est un besoin universel. C’est pour cette raison qu’il faut veiller à rendre ces œuvres durables». Il termine par dire toute sa fierté de «travailler avec le Sénégal surtout dans cette région qui est au cœur des efforts de développement de ce pays avec le Plan Sénégal émergent (Pse)».
nfniang@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here