PARTAGER

C’est une nouvelle qui a ravi les habitants de Simang de Thiès. L’ex-Dg de l’Agence régionale de la Cité du rail de la Société nationale d’habitation à loyer modéré (Sn Hlm) est en garde à vue au Commissariat central pour spoliation foncière présumée.

L’ex-chef de l’Agence régional de Thiès de la Société nationale d’habitation à loyer modéré (Sn Hlm), Cheikh Thiam, a été arrêté par les policiers du Commis­sariat central de Thiès. Il est accusé d’accaparement foncier dans le cadre d’un vieux litige foncier l’opposant depuis 13 ans au Collectif des habitants Silmang. En effet, la Sn Hlm, par l’intermédiaire de M. Thiam, avait présenté aux populations, un décret signé par le régime socialiste sur lequel il était fait mention de l’octroi à la société d’un terrain à Thiès sans préciser le lieu exact. C’est muni de ce document que l’ancien chef de l’agence de Thiès a pu procéder à des morcellements sur le site de Silmang. Les populations, re­groupées autour d’un collectif, ont été par la suite surprises, de voir ce dernier leur présenter trois autres documents notifiant trois nouvelles extensions au profit de la Sn Hlm. Il s’en est alors suivi alors une longue bataille judiciaire. Une bataille qui s’est intensifiée ces derniers jours avec l’interpellation de Cheikh Thiam, aujourd’hui à la retraite. Une arres­ta­tion, considérée par le Collectif des habitants de Silmang comme une première victoire dans leur combat pour leur rétablissement dans leurs droits.
nfniang@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here