PARTAGER

«Tous les grands hommes de ce pays ont quitté ce bas monde durant les deux mandats de Macky Sall à cause des fétiches.» Le guide des Moustarchidines a fait cette révélation à Tivaouane où il effectuait une visite et aussi dénoncé la fermeture des lieux de culte dans la capitale de la Tidiania, alors que le «Conseil des ministres» continue à se tenir.

Serigne Moustapha Sy «Al Makhtoum» accuse : «Tous les grands hommes de ce pays ont quitté ce bas monde durant les deux mandats de Macky Sall à cause des fétiches.» Le responsable moral du Dahiratoul moustarchidine wal moustarchidaty (Dmwm), qui présidait ce samedi à Tivaouane une ziarra, enfonce le clou : «71 bœufs de moins de six mois ont été sacrifiés par le pouvoir dans tout le pays durant la Prési­dentielle pour gagner l’élection.» Le marabout demande au colonel Malick Cissé, présent à la rencontre, de dire au Président Sall de se «rattraper» et «de faire très attention parce que ceux qui utilisent les fétiches finissent mal». A l’en croire, «toutes ces bêtes sacrifiées ne seront pas nulles». En outre, le guide des Moustarchidines s’est vivement indigné de la fermeture de la zawiya de El Hadji Maodo Malick Sy et de la grande mosquée de Sergine Babacar Sy de Tivaouane qu’il dit avoir lui-même constaté lors d’un séjour dans la ville sainte durant le Ramadan. «J’allais faire une ziarra à la grande mosquée de Tivaouane. Et sur le chemin, j’ai entendu des mosquées qui faisaient le wazifa. Mais j’ai été surpris et choqué quand je suis arrivé au niveau de la zawiya de El Hadji Maodo Malick Sy et de la grande mosquée de Sergine Babacar Sy de Tivaouane où tout était calme. Il n’y avait pas de wazifa. C’est quand j’ai demandé le pourquoi de ce silence qu’on m’a informé que c’est le khalife qui a ordonné la fermeture de ces lieux de culte. Je leur ai dit, mais quel khalife.» Et de s’offusquer : «J’ai eu mal au cœur parce qu’on a tout banalisé et on est en train de le faire avec la tarikha. On ne joue pas avec la tarikha.» Il s’interroge : «Est-ce que les marabouts ont le droit de se ranger derrière le pouvoir ?» Selon Serigne Moustapha Sy, «ceux qui ont fait fermer les églises et les mosquées continuent de faire leurs Conseils des ministres, leurs réunions parlementaires, et leurs rencontres même s’ils trouvent des alibis tels que la distanciation physique, le port de masque, les salutations par coudes». Le guide des Moustarchidines se demande alors «pourquoi on continue ces genres de rencontres et interdit les prières dans les mosquées». Une théorie du complot qui accompagne le mystère autour des origines réelles de cette maladie, selon certains, mais Serigne Moustapha Sy, se voulant prudent, soutient tout simplement : «Dieu seul sait, mais ce qui est perplexe avec les évènements, c’est que souvent c’est déjà scénarisé dans les films comme Mission impossible diffusé sur Canal+.» Et à ses yeux, «ce qui est incroyable, c’est qu’ils ont réussi à fermer les hauts lieux saints des capitales religieuses des trois religions révélées pour des raisons sanitaires. Alors qu’ils continuent leurs Conseils des ministres». Toutefois, le guide religieux pense que «le coronavirus est un simple virus ou un soldat de Dieu envoyé pour régler des comptes». Raison pour laquelle, dit-il, «les sages préfèrent par prévention s’allier avec le Prophète (Psl) avant même que quoi ce soit de grave n’arrive». Il dit : «Ce qui est valable sur le plan médical l’est aussi sur le plan mystique. Et les sages mystiques sont doués pour ça.»

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here