PARTAGER

Alors que les appels à sa démission ou à son licenciement affluent de toutes parts au Togo, Claude Le Roy semble serein sur son avenir. Dans un document exclusif de Canal+ International enregistré lors du match Bénin-Togo en éliminatoires de la Can 2019, le technicien français indique qu’il est prêt à continuer. «Je ne me suis jamais accroché à un poste. Mais si c’est pour entendre démission dans ma bouche, elle n’est pas prête de sortir parce que jamais je ne la prononcerai», a-t-il confié avant d’indiquer : «Ce n’est pas moi le décideur. Je ne décide pas de mon avenir.» A la question s’il aimerait bien poursuivre l’aventure, Le Roy est clair : «Si on me le demande, oui, car il y a encore un formidable boulot à faire dans ce pays.»

Le Roy fait volte-face
En novembre 2018 pourtant, l’ancien sélectionneur du Congo annonçait, après la défaite 1-4 du Togo devant l’Algérie que s’il n’y avait pas qualification des Eperviers en mars, ce serait la fin de son aventure togolaise. «Ce sera la fin de mon contrat logiquement», avait-il dit. Une phrase que la presse lui ressort depuis l’élimination à Cotonou.
La Fédération togolaise de football (Ftf), de son côté, n’est pas très bavarde sur le sujet depuis lors. «Le Comité exécutif se donnera le temps nécessaire pour faire le bilan global de notre parcours et tirer les enseignements nécessaires. Il lance, par ailleurs, un appel à tous les acteurs afin que cet échec ne nous détourne pas de notre engagement en faveur d’un avenir plus glorieux de notre football», pouvait-on lire dans un communiqué en date du 26 mars dernier.

Adebayor dit stop !
Quant à Emmanuel Adebayor, qui entretenait le flou pour la suite de sa carrière internationale après l’élimination des Eperviers du Togo de la Can 2019, il a finalement décidé de dire stop. L’attaquant d’Istanbul Basaksehir quitte définitivement le nid des Eperviers pour transmettre le flambeau à la nouvelle génération. «J’ai passé 19 ans en sélection, ce qui peut être un record au monde. Je pense véritablement qu’il est temps que je raccroche les crampons et de transmettre le flambeau aux plus jeunes. Le match du Bénin était mon dernier match avec la sélection et j’ai bel et bien remis ce maillot à ma fille», a-t-il déclaré au téléphone lundi à Taxi Fm.
Africatopsports

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here