PARTAGER

Ce n’est plus qu’une question d’heures. D’après elitedafrique, le sélectionneur du Togo Claude Leroy aurait trouvé un accord avec la Fédération togolaise pour démissionner de son poste. Une démission qui sera sans doute la bienvenue chez les supporteurs des Eperviers. Et d’après cette source, les potentiels candidats au remplacement de l’ancien entraîneur du Ghana frappent déjà à la porte de la fédération. Le technicien français était devenu l’indésirable numéro 1 depuis l’élimination du Togo à la Can Egypte 2019. Samedi dernier, des dizaines de supporteurs se sont réunis devant les locaux de la Ftf pour demander le départ du sélectionneur du Togo. Ces derniers pensent qu’il est désormais temps que la fédération donne également la chance aux entraîneurs locaux qui ne manquent pas de talent. Pour ces manifestants, visiblement très remontés, il est temps que l’Afrique arrête de recruter des entraîneurs expatriés, qui perçoivent des salaires mirobolants mais ne produisent finalement aucun résultat. Le 24 mars dernier, lors de la dernière journée de la phase de qualification à la prochaine Can, le Togo avait été battu par le Bénin sur le score étriqué de 2 buts à 1. Une défaite qui a réduit au néant l’espoir de tout un Peuple.
Claude Leroy avait pris les rênes de l’équipe en 2016. Sa nomination avait suscité un grand espoir chez les Togolais tant les Eperviers enchaînaient les contreperformances. Mais malheureusement, le vétéran technicien n’a jamais su insuffler une nouvelle dynamique à son équipe et depuis trois ans n’a imposé que son diktat à la sélection nationale sur fond d’incompétence, d’arrogance, de dédain et de condescendance.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here