PARTAGER

Capitaine de la sélection togolaise, Emmanuel Adebayor a mis un gros coup de pression sur sa Fédération à l’approche de la double confrontation contre la Gambie le mois prochain dans les éliminatoires de la Can 2019. Pour honorer sa convocation, l’attaquant de l’Istanbul Basaksehir exigerait en effet que le match à domicile ait lieu sur une pelouse en état décent, ce qui n’est pas le cas de celle du stade municipal de Lomé.

Menace de délocalisation au Ghana
L’ancien Gunner a réclamé de ne plus jouer sur cette «pelouse pourrie» et il aurait même demandé que la prochaine rencontre face à la Gambie soit délocalisée au Ghana, a affirmé le sélectionneur des Eperviers, Claude Le Roy, sur les antennes de Canal+. Une affaire à suivre…
Surnommé le «Gardien au cure-dent», Bassa Djeri a été révélé au public sportif togolais lors du match des Eperviers du Togo contre les Fennecs d’Algérie en éliminatoires de la Can 2019. Devenu gardien titulaire, Claude Le Roy le trouve toujours «incomplet».

Ce que pense Leroy du «Gardien au cure-dent»
Selon le sélectionneur des Eperviers, Bassa Djeri Sabirou a encore tout à apprendre concernant sa carrière afin de pouvoir pleinement s’affirmer. «Un talent naturel incroyable, mais qui, dans sa technique de gardien, est encore très loin», a déclaré le «sorcier blanc». C’est donc un énorme défi lancé au gardien titulaire de la sélection togolaise.
Notons que Bassa Djeri est concurrencé en sélection par Yorgan Agblemagnon, Alhassani Dida Fatao et Fadil Soumanou. Le coach breton attend du sociétaire de Coton Sports de Garoua au Cameroun du travail et de l’endurance afin de faire ressortir le meilleur qui est en lui.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here