PARTAGER

Le sélectionneur du Togo, Claude Le Roy, refuse de démissionner malgré la pression de la rue. Mais curieusement, le technicien français est annoncé parmi les candidats au poste de coach du Gabon.

En marge de la finale du concours Graines du Togo 2019 à Lomé, Claude Le Roy a été interrogé par la presse sur son avenir. Le technicien français est une nouvelle fois resté évasif. «Je suis au Togo, je suis toujours sélectionneur des Eperviers. Pour combien de temps encore ? Je ne sais pas, je ne lis pas dans les oracles, je ne suis pas devin, ni sorcier. Je continue de bosser, la preuve aujourd’hui», a-t-il indiqué.
Plus loin, Le Roy indique ne pas être encore en fin de contrat, comme plusieurs médias l’ont annoncé : «Je ne suis pas en fin de contrat pour le moment. J’ai encore quelques mois de contrat. Mais les contrats ils sont faits pour s’arrêter ou être renouvelés. Mais ma préoccupation personnelle n’est pas plus importante ; ce qui est important c’est le football togolais.»
L’ancien sélectionneur du Ghana avait déjà annoncé qu’il ne décidait pas de son avenir. Mais il ne dirait pas non pour rester à la tête des Eperviers, malgré l’élimination du Togo dans les qualifications pour la Can 2019.
Eliminés de la Can 2019, les Panthères du Gabon sont depuis lors à la recherche d’un nouvel entraîneur. A l’appel à candidatures de la Fédération gabonaise de football (Fegafoot), de nombreux entraîneurs ont manifesté leur intérêt. Dans la foulée, des sources proches de la Fédé togolaise ont pu révéler des noms comme Didier Six, Patrice Carteron, Rolland Courbis, mais aussi Claude Le Roy pourtant qui refuse de démissionner de son poste à la tête des Eperviers du Togo. Un double jeu qui ne grandit pas le plus âgé de tous (71 ans) et le plus emblématique des prétendants pour le poste de sélectionneur des Panthères.
Claude Le Roy, qui a atterri en Afrique en 1985, a remporté le titre de champion d’Afrique avec le Cameroun en 1988. Il fut par la suite sélectionneur du Ghana, de la Rd Congo, du Sénégal, du Congo Brazza et du Togo qu’il n’a réussi à qualifier pour la prochaine Can qui se déroulera en Égypte.
hdiandy@lequotidien.sn
(Avec africatopsports)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here