PARTAGER

L’Etat peut aussi compter sur le soutien de l’Armée pour lutter contre le coronavirus. L’État-major général des Armées a en effet annoncé qu’il s’engage à construire un hôpital mobile de campagne à Touba à partir d’hier, mardi. «Conformément aux directives du président de la République et en application des instructions du ministère des Forces armées, l’état-major des Armées engage à compter de ce jour (mardi) à Touba un Hôpital mobile de campagne (Hmc)», renseigne un communiqué de la Direction de l’information et des relations publiques des armées (Dirpa). Cet acte est un appui au ministère de la Santé et de l’action sociale dans le cadre de la riposte contre le Covid-19.
Dans le document, il est mentionné que ledit hôpital est mis en œuvre par la direction de la Santé des armées.  Cet Hmc, fait-on savoir, est une infrastructure autonome d’une capacité de 20 lits. Il est d’un effectif de 80 personnels de santé dont 16 médecins, 1 dentiste, 1 vétérinaire, des infirmiers et des techniciens. Il est constitué de services de consultations générales, de soins dentaires et de services d’aide aux diagnostics (laboratoire d’analyse et de radiologie) et dispose de deux ambulances médicalisées. «Il sera intégré dans le dispositif sanitaire du district de Touba au profil des populations de la localité, en vue d’assurer la continuité des soins du centre de santé de Darou Marnane qui a été érigé en centre de traitement pour les patients atteints du Covid-19», informe la Dirpa.
Les consultations, ajoute-t-elle, seront effectuées par des médecins spécialisés (médecine générale, pneumologie, santé publique, chirurgie dentaire, biologie, pharmacie, vétérinaire). Le déploiement est prévu pour une période initiale de 30 jours.
mfkebe@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here