PARTAGER

Le médecin-chef de région avait annoncé vendredi dernier que le centre de santé de Darou Marnane a été érigé en centre de traitement du coronavirus. Une décision qui ne semble pas être bien accueillie par le Comité de santé.

Face à la presse ce samedi vers 20 heures, des membres du Comité de santé de Darou Marnane ont montré leur désaccord par rapport au choix de faire de ce centre une structure sanitaire de traitement du coronavirus.
Pour le président dudit comité, il y a de grands hôpitaux dans la commune de Touba avant de se poser la question de savoir pourquoi le choix de Darou Marnane. Et Abdourahmane Fall d’ajouter : «Si le ministre ne peut pas régler le problème, il n’a qu’à se déclarer incompétent. Touba devait avoir un centre de traitement digne de ce nom bien avant l’arrivée de ce virus. Un centre de 20 mètres sur 20 ne peut pas assurer la prise en charge de cette pandémie.» A en croire M. Fall, ce centre de santé n’existe que de nom, car en réalité c’est un poste de santé. Nous avons volé de nos propres ailes jusqu’ici. Il  souligne : «Nous avions construit ce poste de santé de Darou Marnane sur fonds propres. Le chef de l’Etat l’a érigé en centre de santé depuis presque trois ans et les moyens ne suivent pas. Nous avions interpellé le ministre de la Santé, Abdoulaye Diouf Sarr, et il n’a rien fait pour l’avancement de cette structure sanitaire. Nous refusons que notre centre de santé soit érigé en un centre de traitement du Covid-19. Sa position géographique n’est même pas adéquate pour devenir un centre de traitement du coronavirus.»

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here