PARTAGER

«Nous dénonçons et condamnons avec fermement tout acte pouvant semer la zizanie dans la ville de Serigne Touba. Toute manifestation qui sera tenue en défaveur de Cheikh Ahmadou Bamba sera sévèrement sanctionnée. Rassurez-vous, l’auteur de cette manifestation ne sera pas frappé encore moins tué, mais il sera durement puni et sa maison pourrait être probablement saccagée». Cette déclaration a été faite avant-hier par le khalife général des Mourides.
Pour Serigne Mountakha Bassirou Mbacké, les propos tenus par Serigne Mame Thierno Ibn Cheikh Awa Balla doivent être réconfortés. Le guide religieux de poursuivre : «Ce que Mame Thierno a fait c’était à moi de faire pour rappeler à l’ordre tous ceux qui tenteront d’œuvrer à la destruction du travail que Cheikh Ahmadou Bamba Khadimou Rassoul a laissé à Touba et sur tout le territoire national en général. Puisqu’il (Serigne Mame Thierno) a déjà pris les devants, nous nous félicitons de son engagement et de sa détermination pour prendre le combat en mains.» Et le chef religieux de marteler : «Nous ne serons plus jamais tolérants à l’endroit d’une personne qui dénigre la confrérie mouride ou encore les enseignements de Cheikh Ahmadou Bamba. Nous allons vivre comme l’a toujours voulu Serigne Touba. Mame Thierno a raison. Cheikhoul Khadim a déjà tracé le chemin que nous devons emprunter ; donc rendons-lui (Serigne Touba) grâce ! Nous devons conserver ce qu’il nous a laissé de toutes nos forces parce que nous ne pourrons jamais nous comparer à lui. C’est cela notre devoir. Nous n’accepterons plus que des gens qui vivent à Touba œuvrent pour la destruction des œuvres de Cheikh Ahmadou Bamba Khadimou Rassoul», a-t-il indiqué.
La sortie du khalife général des Mourides a été motivée par la déclaration faite par Serigne Mame Thierno ibn Cheikh Awa Balla lors de la prière de la Korité. Ce dernier avait annoncé que l’image de Touba commençait à être ternie. «Le libertinage commence à prendre du terrain à Touba et je veux que cela cesse. Que chacun respecte ses limites ! Serigne Mountakha est sans problème, c’est pour cela que chacun veut faire qu’à sa tête. Nous ne permettrons à personne d’écorner l’image de Cheikh Ahmadou Bamba. Cela est valable pour tous et même s’il porte le patronyme Mbacké. Unissons-nous pour protéger et préserver le legs de Serigne Touba !» A en croire le chef religieux, ce qui s’est passé lors de la campagne électorale de la Présentielle de février dernier n’arrivera plus jamais. «Touba était comme Dakar ou Paris. Ça ne se passera plus de la sorte. Au besoin, je donnerai ma vie si nécessaire. Dorénavant, personne ne sera élu ni par carte ni par diplôme. Il n’y aura que la volonté de Serigne Touba qui comptera désormais. Quiconque veut rester à Touba, qu’il le fasse avec discipline ou bien il sera chassé de la ville. Et cela est valable pour tout le monde», a-t-il dénoncé.
Correspondante

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here