PARTAGER

Au total, 2 356 articles ont été retirés de la vente à Touba (centre), dans le cadre d’une opération lancée par la Brigade du service régional du commerce de Diourbel (centre), pour sévir contre la présence éventuelle de produits périmés sur le marché local, a appris l’Aps. «Nous avons fait deux jours d’action au niveau du marché Ocass de Touba, les 5 et 6 mai 2019, pour retirer 2 356 articles pour 44 points de vente visités pour une valeur monétaire 717 mille 290 F Cfa», a déclaré Amadou Touba Niane.
M. Niane s’entretenait avec des journalistes sur cette opération de contrôle et de retrait des produits impropres à la consommation entamée lundi et qui devrait durer 10 jours. Selon lui, le choix de la Brigade du service régional du commerce de Diourbel de démarrer cette opération par le marché Ocass de Touba se justifie par le fait qu’il se présente comme «un épicentre des transactions commerciales de la région» de Diourbel.
A en croire le commissaire aux Enquêtes économiques, cette opération, au-delà du retrait des produits, tient aussi de la dissuasion en ce qu’elle va contribuer à tranquilliser les populations, lesquelles ont tendance à penser qu’elles sont laissées à la merci des commerçants. Aussi, la Brigade du service régional du commerce de Diourbel a-t-elle jugé «judicieux d’investir les marchés pour une dizaine de jours» pour des opérations de contrôle qui vont «mobiliser tout le Service régional avec les démembrements des services des départements de Diourbel, Bambey et Mbacké», a indiqué M. Niane.
Il signale que le Service régional de commerce de Diourbel détient «près d’une cinquantaine de tonnes» de produits périmés retirés au cours des différentes opérations effectuées ces trois dernières années. «Certaines de ces activités se font au quotidien et les autres occasionnellement lors des événements comme le Magal de Touba, où le Service régional reçoit l’appui des autres services en personnel, en logistique (…).»
Il profite également de ces occasions «(…) pour faire le nécessaire sur le marché en retirant le maximum de produits impropres à la consommation», a souligné Amadou Touba Niane. Ce dernier a invité le nouveau ministre du Commerce à prendre part à la cérémonie d’incinération de ces produits, prévue avant la fin du jeûne musulman.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here