PARTAGER

A Tivaouane, la capitale du Tidianisme, où il a rencontré la famille Sy de Mame Maodo Ma­lick, le chef de l’Etat gambien, M. Adama Barrow, a sollicité les prières des chefs religieux pour la réussite de sa mission qui se résume au «développement de mon pays».

En compagnie de sa femme et d’une forte délégation, le Prési­dent gambien, Adama Barrow, a été accueilli au complexe Seydi El Hadji Malick Sy de Tivaouane par la Sainte famille Sy, ce vendredi 03 mars à 9h45. L’hôte de la famille Sy de Mame Maodo s’est ensuite entretenu avec le porte-parole de la famille, Serigne Abdoul Aziz SY Al Amine, pour magnifier les «liens séculaires entre le Sénégal et la Gambie». Adama Barrow s’est dit surtout touché par le «coup de fil d’Al Amine» après sa victoire à la présidentielle. «C’est un geste qui m’a beaucoup touché. Je suis déjà venu ici où vous aviez prié pour la paix en Gambie lors de la crise post-électorale. Il était donc de mon devoir, après cette crise, de revenir vous remercier personnellement et vous témoigner de la gratitude et la reconnaissance du Peuple gambien et de son gouvernement à l’endroit de la Khadra Seydi El Hadji Malick Sy». Il ajoute : «mon élection a la tête de la Gambie a été une très grande surprise pour moi parce que je l’ai juste préparé en trois mois. Mais vous m’avez dit que c’est la volonté divine qui m’a porté à la tête de la Gambie et aujourd’hui il est de mon devoir de travailler pour développer ce pays.» Adama Barrow de terminer, pour solliciter des prières auprès de la famille Sy quant à la réussite de sa mission de développer son pays. «Ce n’est pas facile de réussir une mission, encore moins d’être président d’une République. Il me faut du soutien et beaucoup de prières, c’est pour cette raison que je viens solliciter vos prières, d’autant que nous fondons beaucoup d’espoir au niveau des foyers religieux du Sénégal.» Le porte-parole de la famille Sy, Serigne Abdou Aziz Sy «Al Amine», à la suite de son hôte du jour, le Président Barrow, et devant les autorités administratives et locales de Thiès, a félicité et encouragé le chef de l’Etat gambien. Non sans lui prodiguer de sages conseils, l’invitant à mieux prendre en compte sa nouvelle mission et les préoccupations du Peuple gambien. Al Amine a aussi demandé au Président Barrow de redoubler d’efforts dans la préservation de ses relations avec son homologue sénégalais, le Président Macky Sall, dans l’intérêt du «Peuple sénégambien», constitué d’un seul «pays» mais avec «deux noms», selon le chef religieux, qui fait remarquer que «le Président Macky Sall a joué un rôle très important dans le dénouement de la crise gambienne, ce avec l’approbation de tout le monde». Al Amine a salué la «franche collaboration entre les deux chefs d’Etat lors de cette impasse qui a finalement abouti à la paix sans effusion de sang» et demandé à Adama Barrow de faire de son mieux pour «toujours préserver ces relations huilées». Ainsi et de conclure pour prier pour la paix entre la Gambie et le Sénégal qui sont, aux yeux du marabout, «un seul pays, avec deux noms, d’où la nécessité de toujours vous concerter, discuter, pour la réussite des deux Peuples qui ne font qu’un».
nfniang@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here