PARTAGER

Après le lancement du Programme de rénovation des aéroports régionaux à Saint-Louis vendredi, le Président Macky Sall a procédé au démarrage de celui de l’assainissement de l’île de Saint-Louis d’un montant de 8,175 milliards de F Cfa et de requalification de la Place Faidherbe et de l’Avenue Jean Mermoz pour plus de 1,520 milliard. Des projets destinés à accompagner la vieille ville et la préparer à jouer le rôle de premier plan qu’elle devrait désormais avoir avec l’exploitation future du gaz.

Macky Sall se projette déjà dans le futur et ses ambitions sont claires. «Je pense qu’avec le nouvel aéroport international, la rénovation urbaine, la reprise de l’ensemble du réseau routier de l’île, la modernisation de l’offre et avec le démarrage très prochain des travaux d’exploitation du gaz, Saint-Louis jouera un rôle de premier plan. Et pour cela, cette ville devra donc être préparée d’abord du point de vue des infrastructures, de l’aménagement et de la propreté parce qu’une ville qui reçoit doit être aux normes», a décliné le Président Sall lors de son discours dans la ville tricentenaire. La mairie et les hôteliers seront appuyés dans la réalisation d’un réseau d’assainissement, la modernisation de la ville et la rénovation des réceptifs. «L’as­sainissement a été au cœur des préoccupations lors du Conseil des ministres décentralisé tenu à Saint-Louis le 7 juin 2012, au cours duquel d’importants engagements ont été pris en ce sens pour l’amélioration du cadre de vie des populations, particulièrement pour la gestion de l’assainissement liquide», rappelle le chef de l’Etat. Ce projet sera financé à hauteur de 8,175 milliards de F Cfa par l’Etat et la Banque arabe pour le développement économique de l’Afrique (Badea). En détails, le réseau d’assainissement de l’île sera réhabilité, avec la construction de 20 km de réseau d’eaux usées, 4,2 km de drainage d’eaux pluviales, 1 200 branchements domiciliaires et 17 km de réseau vicaire. En outre, la deuxième composante sera axée sur la réhabilitation et le renforcement de la station d’épuration implantée à Keur Barka dont la capacité est de 6 000 m3/jour. Ces travaux permettront à 12 mille personnes d’avoir accès à un assainissement adéquat dans des quartiers où l’environnement sera amélioré. Ce n’est pas tout. «Dans le cadre du programme des 10 villes, un programme d’assainissement permettant la réalisation de 18 mille 230 branchements domiciliaires, pour un coût de plus de 15 milliards de francs sur financement de la Boad, y est réalisé», précise M. Sall.
Par ailleurs, les travaux de rénovation de la Place Faidherbe et de l’Avenue Jean Mermoz ont été également lancés par le chef de l’Etat. Financée à hauteur de 1,520 milliard dans le cadre du Programme de développement touristique, la principale place de la ville de Saint-Louis sera complètement transformée avec l’édification de jardins, des bancs publics, un dispositif d’arrosage, la plantation d’arbres de type flamboyant, la mise en place d’un système d’assainissement avec des grilles avaloirs, d’un éclairage public et de nombreuses autres infrastructures de génie civil et de mobilier urbain.
En écho, l’ambassadeur de France au Sénégal dont le pays a financé les travaux de requalification de la Place Faidherbe a évoqué le rôle historique de Saint-Louis dont la France et le Sénégal partagent l’histoire. «C’est l’une des raisons qui ont obligé la France à accompagner le Sénégal dans la mise en œuvre du Programme de développement touristique pour 24 millions d’euros. Ce programme vise la restauration du patrimoine public et privé», explique Christophe Bigot.
cndiongue@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here