PARTAGER

Le premier Tournoi international de Mma a vécu samedi au stadium Marius Ndiaye. Côté sénégalais, il n’y a que Moussa Togola qui s’est distingué en remportant son combat par Ko face au Camerounais, Abm Mbutha, dans la catégorie des 98 Kg. Les autres représentants sénégalais sont passés à côté de leur sujet. C’est le cas de Amadou Camara (75 Kg), El Hadji Ndiaye, Boubacar Diallo (80 Kg) ou encore Saliou Thiam (96 Kg). Huit combats «d’un très bon niveau», selon Me Dame Seck, président du Lion Fighting Championship, initiateur de ce premier tournoi international de Mma, en partenariat avec le champion du monde de Taekwondo, Balla Dièye. «Il faudra davantage de tournois pour combler le gap. Il faut travailler dans tous les aspects», dira Me Dame. Avec pour ambition «d’intégrer le grand tournoi de Mma en Afrique, comme celui qui se déroule aux Etats-Unis», M. Seck estime que «c’est la voie pour atteindre cet objectif». Un développement qui passera également, selon Balla Dièye, par le soutien des sponsors pour venir accompagner la discipline.

ambodji@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here