PARTAGER

Le Président Sall s’est rendu à Bettenti pour réconforter les familles des victimes. Dans sa valise des millions, la reconnaissance des orphelins faits pupilles de la Nation. Mais bon, il ne faut pas que les condoléances soient les seules occasions de se rappeler les «oubliés» de la Nation. Il ne faut pas non plus que les millions soient les seuls réconfortants. Bref, il ne faut pas, dans ces îles, naviguer dans le populisme. Il suffit juste de leur prouver – et tout le temps – qu’ils sont dans Sunu-gaal. Dans la même pirogue.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here