PARTAGER

L’eau est devenue un liquide trop précieux dans ce pays. Voire rare dans un pays qui rêve d’émergence. Même si 500 milliards ont été injectés en 5 ans dans l’hydraulique urbaine, les Dakarois n’ont jamais eu autant soif de leur vie. Et cette montée de colère qui inonde les rues est un signal envoyé aux autorités pour leur montrer qu’elles sont en train de griller leur joker. A moins de 6 mois de la Présidentielle, le Président Sall doit davantage s’hydrater pour vaincre cet adversaire. Alors que l’autre opposition a décidé de parrainer le combat de la collecte des signatures pendant que les électeurs meurent de soif.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here