PARTAGER

Le Sénégal sera la capitale du handball africain du 26 au 29 septembre 2019 dans le cadre du Tournoi qualificatif aux prochains Jeux Olympiques (Tqo). L’objectif selon le sélectionneur des Lionnes, Frédéric Bougeant, est de décrocher le seul ticket qualificatif pour «Tokyo 2020».

Le Tournoi qualificatif aux prochains Jeux Olympiques de Tokyo 2020 (Tqo) démarre ce jeudi à Dakar Arena. Hôte de la compétition, l’Equipe nationale féminine de handball a pour am­bition de décrocher le seul ticket qualificatif face au Came­roun, à la Rdc Congo et à la cham­pionne d’Afrique en titre, l’An­gola.
Arrivées dans la soirée du dimanche, les Lionnes ont ouvert leur porte à la presse hier, dans la Tanière de Metsu à Saly Portudal. Très en verve et affichant une réelle confiance à l’endroit de son groupe, le Manager général de l’équipe, Frédéric Bougeant, «vise un exploit sportif incroyable». Le technicien français reconnait cependant qu’il y a du chemin à faire par rapport à l’Angola, que son équipe à commencer à titiller. «C’est un groupe qui vit, qui progresse, qui avance», a confié le technicien par rapport à ses joueurs qui s’apprêtaient à vivre hier après-midi, leur premier galop à Dakar Arena. Il ne s’est pas empêché de vanter le «bon mental» affiché par ses Filles ces dernières années pour pouvoir rivaliser avec les meilleures Nations.
Misant sur la stabilité de son groupe qui pourrait être la clef du succès lors du Tqo, Frédéric Bougeant estime avoir tiré les leçons de la défaite des Lionnes en finale de la Can face à l’Angola, championne d’Afrique en titre, qu’il entend bouger lors de ce tournoi. «L’équipe avait dépensé beaucoup d’énergie. C’est ce qui nous a coûté cette dernière finale de Coupe d’Afrique des Nations», a diagnostiqué le coach des Lionnes qui entend en tirer les leçons.
Satisfait de la préparation de son équipe, le technicien français note qu’«il faut respecter chaque adversaire en étant capable de rentrer dans la compétition. On va gérer le groupe de manière à ce que tout le monde entre dans la compétition. Si on est sérieux, appliqués et disciplinés, on peut battre tous nos adversaires», a-t-il souligné. Toutefois, le Manager général des Lionnes s’attend à des «finales».
ambodji@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here