PARTAGER

Le contrôleur général Abdoulaye Diop, directeur de la Sécurité publique, est revenu sur le bilan des opérations de sécurisation du Magal. A Touba, les flics n’ont pas chômé : «La police a procédé à la saisie de 5 kg de chanvre indien, de 346 cornets et de 111 joints de cette herbe prohibée. Elle a constaté 137 accidents dont 4 mortels, 55 corporels et 78 qui n’ont connu que des dégâts matériels. 1 608 pièces de véhicule ont été saisies. Ils ont aussi mis en fourrière 198 véhicules, immobilisés 231 motos-Jakarta et 77 véhicules hippomobiles.» Des interpellations, selon lui, qui s’inscrivent dans le cadre de la mission de la Police nationale d’assurer la bonne circulation des biens et des personnes. Dans la même veine, un communiqué du bureau des Relations publiques a indiqué que la police a précédé à l’interpellation de 907 personnes pour diverses infractions dont 9 pour vol commis la nuit, 40 pour détention et trafic de chanvre indien, 80 pour détention et usage de chanvre indien, 2 pour trafic de comprimés barbituriques, 24 pour détention de produits cellulosique, 422 pour vérification d’identité, 8 pour outrage à agent, 6 pour ivresse publique manifeste, 37 pour vagabondage, 8 pour rixe sur la voie publique. Dans le même communiqué, la police a davantage détaillé les interpellations : «115 personnes pour vol, 8 pour tentative de vol, 6 pour vol commis la nuit avec escalade, 5 pour complicité de vol, 4 pour détention d’arme blanche, 1 pour viol sur une personne vulnérable, 2 pour usurpation de fonction, 2 pour refus d’obtempérer, 3 pour violences et voies de fait, 1 pour exploitation de débit de boisson sans autorisation administrative, 49 pour nécessité d’enquête, 1 pour exercice illégal de la médecine, 10 pour conduite sans permis de conduire, 12 pour abus de confiance, 3 pour recel, 6 pour jeux de hasard et 5 pour mise en circulation de faux billets de banque dont 21 coupures de 10 mille et 5 coupures de 5 000 francs.»

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here