PARTAGER

Dans la nuit du 27 au 28 avril 2020, la Marine nationale a saisi 5145 kilogrammes de haschisch au large de Dakar. Les personnes arrêtées ont été mises à la disposition des services de la police scientifique, de l’Office central de répression des trafics des stupéfiants (Ocrtis) et des douanes pour la poursuite de l’enquête ouverte à cet effet.

C’est une nouvelle saisie en haute mer. Il s’agit de 5145 kilogrammes de haschisch interceptés par la Marine nationale, qui rappellent aussi la saisie de plus 700 kg de cocaïne il y a quelques mois par les marins. La marchandise prohibée était transportée par un voilier dénommé Ainez. En effet, l’opération a été effectuée par le patrouilleur Fouladou dans la nuit du 27 au 28 avril 2020, à 3h 26 mn par la Marine nationale. Ainsi l’embarcation arraisonnée, les trois personnes d’équipage et la cargaison ont été déroutées vers le port militaire de la base navale de Dakar, selon la Direction de l’information et des relations publiques des armées (Dirpa). Et d’après son communiqué, elles ont été mises à la disposition des services de la police scientifique, de l’Office central de répression des trafics des stupéfiants (Ocrtis) et des douanes, en présence de la Gendarmerie nationale, pour les besoins de suivi et d’enquête.
Aujourd’hui, les eaux sénégalaises semblent devenir un théâtre d’opérations des trafiquants de drogue. En début d’année, une découverte de 120 kg de cocaïne été saisie dans le Grande Nigeria du groupe Grimaldi. Dans son communiqué d’informations publié en son temps, le Bureau des relations publiques et de la communication de la direction générale des Douanes annonçait que «suite à une information, une équipe de l’Unité mixte de contrôle des conteneurs et des navires (de la Subdivision des douanes du Port autonome de Dakar), secondée par des éléments de la police scientifique et de l’Ocrtis, a investi et fouillé le navire Grande Nigeria». Il ajoutait que «l’opération de fouille, effectuée le mardi 28 janvier 2020, a révélé une cache dans les compartiments du système de ventilation dudit navire dans lesquels se trouvaient 4 sacs contenant 30 plaquettes de 1kg chacun, soit 120 kg. La valeur totale de la cocaïne saisie est estimée à 9 milliards 600 millions de francs Cfa». Dans sa version des faits, le groupe Grimaldi a détaillé le film de la découverte des 120 kg de cocaïne retrouvés dans le système de ventilation du navire grâce à ses agents avant que ses avocats ne saisissent par courrier le Directeur général des Douanes, selon le groupe.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here