PARTAGER

Sale temps pour les trafiquants de faune. Quelques jours après l’arrestation de deux personnes pour trafic de griffes de lion, un homme a été arrêté à Thiaroye pour les mêmes délits présumés, mais cette fois-ci pour détention de perroquets protégés. Cette arrestation a été possible «suite à une longue enquête de cybercriminalité et plusieurs dénonciations aux services compétents, la direction des Eaux et forêts, et les éléments de la Sûreté urbaine de Dakar, appuyés par Eagle-Sénégal». Le présumé trafiquant a été pris en flagrant délit de détention de ces perroquets «de type sud-américain, africain, australien, sans permis Cites, sans aucun papier d’accompagnement ou permis de commercialisation au Séné­gal».
En même temps, une perquisition a été effectuée dans la région de Thiès où ont été pris des perroquets gris du Gabon et «faussement bagués à la patte pour justifier leur commercialisation». Ces espèces sont protégées par la Convention de Wa­shington qui interdit tout commerce international de cet oiseau à son état sauvage.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here